LE COMMERCE DU TOURISME, DE L’HÔTELLERIE ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES APPROCHES PÉDAGOGIQUES UTILISÉES AU COLLÉGIAL

 
1er janvier 2019 | Par Christian Latour

L’APPROCHE COLLECTIVE (ENSEIGNEMENT DIRECT) [1]

Cette approche est axée sur l’interaction entre l’enseignant(e) en contexte de classe. Elle est très répandue et comporte des méthodes comme l’exposé, le questionnement didactique, l’enseignement explicite, les exercices et les démonstrations. La stratégie de l’enseignement direct sert à informer ou à développer progressivement certaines habiletés chez les élèves. Elle est également fort utile pour présenter d’autres méthodes d’enseignement ou pour faire participer activement les élèves à l’acquisition de connaissances. Cette stratégie est généralement déductive. On présente d’abord la règle ou la généralisation, que l’on illustre ensuite par des exemples.

L’APPROCHE MODULAIRE (OU INDIVIDUALISÉE) [2]

À la différence de l’approche collective, l’approche modulaire est individualisée. Elle se fonde sur le travail autonome ou en petits groupes d’apprenants avec recours possible à l’enseignant qui agit à titre de tuteur.

L’étudiant doit donc faire ses apprentissages à partir de guides méthodologiques ou de séquences d’activités (modules) conçus sous la forme d’un cheminement que l’apprenant parcourt individuellement, à son propre rythme.

L’enseignant prévoit un soutien individualisé ainsi que des périodes d’évaluation des apprentissages, non pas en fonction d’un calendrier, mais plutôt d’un stade atteint par l’apprenant dans son cheminement. L’élève doit donc organiser son temps efficacement de manière à exploiter au maximum ses capacités de travail, à respecter l’échéance fixée pour chacune des étapes.

Pour en savoir plus

Résumé des principales approches pédagogiques et stratégies d’enseignement utilisées au collégial — Direction des études — ©Mérici Collégial Privé, 2019

L’APPROCHE EXPÉRIENTIELLE [3]

L’approche expérientielle est inductive et se base sur l’interaction entre l’élève et une (ou des) activité(s). Deux éléments sont essentiels à l’efficacité de cette approche : a) la réflexion personnelle sur une expérience et b) son application à d’autres contextes.

On parle d’approche expérientielle quand les élèves participent à une activité, font un retour en arrière critique pour clarifier ce qu’ils ont appris et ce qu’ils pensent, retirent de cette analyse des données utiles et se servent de ce qu’ils ont appris dans de nouvelles situations.

On peut percevoir l’approche expérientielle comme un cycle formé de cinq étapes, qui sont toutes indispensables :

  • 1. L’expérience (l’élève fait une activité) ;
  • 2. Le partage ou la publication (l’élève fait part de ses réactions et de ses observations aux autres) ;
  • 3. L’analyse ou le traitement (l’élève détermine des modèles et une dynamique) ;
  • 4. L’inférence ou la généralisation (l’élève déduit des principes) ;
  • 5. L’application élève projette de se servir de ce qu’il a appris dans de nouvelles situations.

L’approche expérientielle met l’accent sur la démarche plutôt que sur le produit. L’enseignant ou l’enseignante peut avoir recours à l’apprentissage expérientiel en classe comme hors du contexte de la classe.

Pour en savoir plus

L’APPROCHE PAR PROJET [4]

L’apprentissage par projets permet aux apprenants de se prendre en charge en les amenant à collaborer en équipe, encadrés et accompagnés par leurs enseignants, alors que, de façon rigoureuse, ils étudient des questions actuelles d’ordre plus concret, proposent des solutions à des problèmes authentiques et conçoivent des produits réels.

Selon le contexte d’enseignement, un projet peut être lancé par un enseignant, proposé par des élèves ou commandité par une organisation externe.

Le sujet du projet s’aligne presque toujours avec le programme d’études, est souvent interdisciplinaire, et repose sur une question centrale, c’est-à-dire une question ouverte, soigneusement élaborée, qui tient directement compte de l’objet du projet.

Pour en savoir plus

Résumé des principales approches pédagogiques et stratégies d’enseignement utilisées au collégial — Direction des études — ©Mérici Collégial Privé, 2019

L’APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL [5]

L’approche d’apprentissage en milieu de travail (AMT) permet à un ou plusieurs apprenants de développer et de consolider leurs compétences sous la supervision d’une personne expérimentée (appelée tuteur ou compagnon) qui transmet son savoir-faire à partir d’une norme professionnelle, directement dans un lieu de travail.

Cette approche peut - être se dérouler partiellement ou entièrement en entreprise.

Le contenu du cours est développé et validé par des enseignants qui donnent des outils à l’employeur pour encadrer les étudiants/employés.

Pour en savoir plus

L’APPROCHE PAR RÉSOLUTION DE PROBLÈME [6]

L’apprentissage par problèmes est une formule pédagogique qui mise sur la participation active de l’étudiant dans le processus d’apprentissage. Dans cette formule, le processus d’apprentissage débute par un problème. Les étudiants, regroupés par équipes, travaillent ensemble à résoudre ce problème pour lequel ils n’ont reçu aucune formation particulière au préalable, de façon à faire des apprentissages de contenu et à développer des compétences visées comme objectifs par le ou les enseignants qui ont choisi ou conçu le problème. Pour résoudre celui-ci, les étudiants doivent chercher à expliquer les phénomènes sous-jacents en formulant des hypothèses, en les vérifiant par la recherche d’informations (documentaires ou autres) et en effectuant une synthèse des informations recueillies. La démarche est guidée par l’enseignant qui joue un rôle de facilitateur.

Pour en savoir plus

L’APPROCHE PAR PÉDAGOGIE (CLASSE) INVERSÉE (Source : Sams et Bergmann, 2014)

Approche pédagogique consistant à inverser et adapter les activités d’apprentissage de façon à utiliser le temps de classe pour réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral. Ainsi, les notions théoriques sont proposées aux étudiants sous la forme de contenus, majoritairement multimédias (ex. : textes, tutoriels, vidéos, etc.) à étudier en dehors des heures de cours (devoirs). À son retour en classe, l’étudiant est alors invité à les mettre en pratique dans le cadre d’exercices ou d’activités.

En pédagogie inversée, l’enseignant passe peu (ou pas) de temps à exposer la théorie de façon magistrale, il est davantage un médiateur entre la théorie et la pratique et agit comme ressource pour expliquer, supporter et orienter l’apprentissage.

Pour en savoir plus

Résumé des principales approches pédagogiques et stratégies d’enseignement utilisées au collégial — Direction des études — ©Mérici Collégial Privé, 2019

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1(Source : Ministère de l’Éducation de la Saskatchewan, 1993)

[2(Source : Unesco, 1988)

[3(Source : Téluq, 2018)

[4(Source : Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2016)

[5(Source : Fédération des cégep, 2018)

[6(Source : EducTice, 2019)

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).