dark_mode light_mode
 

Quinze initiatives soutenues pour réduire le gaspillage alimentaire

 
3 mars 2023
Crédit photo: Coopérative Radish

Quinze initiatives couvrant toutes les régions du Québec recevront un peu plus de 3,6 M$ de RECYC-QUÉBEC dans le cadre d’un appel de propositions visant la lutte au gaspillage alimentaire. Elles agiront sur deux stratégies complémentaires de prévention : la réduction et le réemploi.

Parmi les initiatives retenues, Coopérative Radish (324 700 $) avec le déploiement d’une solution de gestion d’inventaire intelligente et intégrée à la réalité des restaurants et l’Université Laval (90 676 $) avec la mise en place de menus écoefficients dans les services alimentaires et redistribution des surplus. « J’invite les entreprises et organisations québécoises à s’inspirer des 15 projets soutenus pour faire des gains environnementaux, économiques et sociaux, d’autant plus que nous avons la chance d’avoir des initiatives dans toutes les régions du Québec », a lancé Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC, dans un communiqué de presse.

Des pertes et du gaspillage alimentaires se produisent à toutes les étapes du système bioalimentaire, de la production à la consommation. Les organisations bénéficiaires devraient réaliser des gains à plusieurs niveaux, notamment en gérant mieux les surplus ou la demande grâce à l’aide de l’intelligence artificielle, en redistribuant ou en transformant des aliments ou encore en réduisant les pertes. À terme, un peu plus de 1 700 tonnes d’aliments pourraient éviter d’être produits et jetés.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Selon la plus récente Étude de quantification des pertes et gaspillage alimentaires au Québec (RECYC-QUÉBEC, 2022), chaque année, 7,5 M de tonnes d’aliments entrent dans le système bioalimentaire québécois et 1,2 M de tonnes, soit 16 %, d’aliments comestibles nécessaires pour répondre à la demande alimentaire des Québécois et Québécoises sont perdus ou gaspillés. Le système bioalimentaire québécois génère 20 M de tonnes de gaz à effet de serre, dont 3,6 M (18 % des émissions) sont directement associés aux aliments comestibles perdus ou gaspillés.

Pour découvrir toutes les initiatives : Appel de propositions visant la lutte au gaspillage alimentaire

Mots-clés: Québec (province)
Développement durable
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #24
-6.18 %arrow_drop_down
0.01 %arrow_drop_up
-0.32 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici