Une activité à risques

Quelques conseils pour réussir le party de noël

23 novembre 2018

Quoi qu’on en pense, le party de Noël est encore bien présent dans nos traditions du temps des Fêtes. L’activité représente non seulement une occasion pour l’employeur de remercier son personnel pour le travail accompli durant l’année, mais aussi un moment privilégié pour reconnaître sa contribution à l’organisation et renforcer les liens.

Dans ce type d’événement, les risques de dérapage sont nombreux, car il y a souvent consommation d’alcool. Pour que tout se passe bien, certaines précautions sont de mise.

Rappelons d’abord quelques principes à garder à l’esprit. En tout temps, l’employeur a l’obligation de protéger la santé, la sécurité et l’intégrité de ses employés et il doit prendre les mesures nécessaires pour prévenir le harcèlement. Quant aux employés, ils demeurent assujettis aux différentes politiques en vigueur dans l’entreprise, même si leur participation à l’activité n’est pas rémunérée et qu’elle ne se déroule pas sur le lieu de travail. Un incident survenu à cette occasion pourrait donc être considéré comme s’il était survenu dans le cadre normal du travail.

Voici quelques recommandations à l’intention des gestionnaires pour faire de cet événement un moment apprécié tant des employés que de l’employeur.

Soyez présents. Montrez que vous faites partie de l’équipe. Votre absence pourrait être interprétée comme un désintérêt envers vos employés.

Montrez l’exemple. Adoptez un comportement irréprochable. N’oubliez jamais que vos employés et vos collègues vous jugent davantage en fonction de ce que vous faites qu’en fonction de ce que vous dites. Tout comme les employés, les gestionnaires doivent faire preuve de réserve.

Préoccupez-vous de la consommation d’alcool. Pour réduire la consommation d’alcool, offrez des substituts aux boissons alcoolisées. Assurez-vous de servir la nourriture avant ou en même temps que l’alcool pour éviter à vos invités de boire l’estomac vide. Distribuez des tickets de consommations en nombre limité. Évitez les bars ouverts et les concours impliquant la consommation d’alcool. Arrêtez d’offrir de l’alcool au moins une heure avant la fin de la fête.

Variez le menu. Considérez différentes particularités alimentaires pour constituer le menu. Vérifiez s’il y a dans le groupe des végétariens ou végétaliens, ou encore des personnes qui doivent suivre un régime sans lactose ou sans gluten. Informez-vous sur les allergies alimentaires. Assurezvous que chaque plat est bien identifié.

Prévenez le harcèlement. Prenez l’initiative d’en parler. Avant la fête, rappelez à tous le contenu de votre politique d’entreprise à cet égard. Précisez que cette politique s’applique en tout temps, y compris dans le cadre d’une activité sociale comme le party de Noël. Intervenez rapidement pendant la soirée pour faire cesser tout comportement inadéquat, le cas échéant.

Offrez différentes options pour le retour à la maison. Assurez-vous que les employés ont facilement accès à un taxi ou au transport en commun. Fournissez-leur des bons de taxi, faites appel à un service de raccompagnement comme Opération Nez Rouge ou assurez-vous qu’on a nommé des chauffeurs désignés en nombre suffisant. N’oubliez pas que si vous laissez conduire un employé qui a les facultés affaiblies, vous pouvez être tenu responsable.

Dotez-vous d’une politique concernant l’utilisation des médias sociaux. Vous trouverez à cette adresse un guide de rédaction dont vous pourrez vous inspirer pour préparer ce document, si ce n’est déjà fait : bit.ly/PolitiqueMS. Faites connaître ces lignes directrices à vos employés ou rappelez-les en prévision de ces heures de réjouissance. Il importe d’être vigilant en ce qui concerne la diffusion de photos et de commentaires sur les médias sociaux. Ce matériel peut parfois nuire à la réputation des personnes présentes ou à celle de l’entreprise. Lorsque la publication d’une photo est non autorisée, ce geste peut être considéré comme une atteinte à la vie privée.

Les événements sociaux comme le party de Noël peuvent mettre en lumière des conflits ou des tensions entre certains employés, allant même jusqu’à des gestes de violence dans certains cas. De tels actes peuvent entraîner des conséquences sur le plan criminel, mais également des mesures disciplinaires. Les gestionnaires doivent donc demeurer à l’affût et intervenir au besoin.

La dernière chose que l’on désire lorsqu’on organise un tel événement, c’est d’avoir à gérer une crise. Ces quelques recommandations devraient vous aider à faire de votre party de Noël un moment mémorable, dont vos employés parleront ensuite avec enthousiasme à leurs amis et à leur famille.

Joyeuses fêtes !

Dans cette édition




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.