brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Quelques citations instructives du chef restaurateur Thierry Marx

 
17 juin 2017 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

« La brutalité verbale est très nuisible. »

« [Dans mon entreprise] tout le monde sait […] gérer son temps, son geste et sa communication. »

« L’entreprise est efficace car il n’y a pas de place pour le hasard. Le seul hasard, c’est le client… »

« Autrefois, l’officier de bouche savait commander, répartir la charge de travail sur la hiérarchie. Le travail du manager aujourd’hui, c’est la même chose, à savoir, distribuer harmonieusement la charge de travail entre ses collaborateurs. »

« Mais si le bas de la pyramide sent que le haut est prêt à se battre pour lui, alors lui-même se battra pour le haut. »

« Pour réduire le stress, il faut laisser le moins de place possible au hasard, »

« Se préparer à la guerre ne veut pas dire faire la guerre. »

« L’entreprise sera sociale ou ne sera pas. Mais être social, ce n’est pas border les gens dans leur lit le soir. Avoir un management social, c’est être la courroie de transmission de l’épanouissement professionnel pour rendre les hommes libres. »

« Avoir un plan de carrière, c’est important. Chacun doit construire un projet personnel pour donner un sens à sa vie et à son job. »

« C’est avec des gens heureux et positifs qu’on réussit. »

« Je crois en l’amour, en l’amitié et en la famille au sens large. Et l’entreprise, c’est ça : de l’amour et de l’amitié. »

« La télévision est une boîte à lumière, elle s’allume et elle s’éteint. On vous annonce un Mozart de la cuisine toutes les semaines. Pourtant, encore aujourd’hui, on parle des chefs du XXe siècle. Une petite dizaine, qui ont plus de 50 ans, ont réussi dans le métier et gagné de l’argent. Maintenant qu’on communique plus rapidement, le risque est de disparaître aussi vite. Il faut proposer une cuisine d’auteur extrêmement forte pour être reconnu. » — Thierry Marx

« À l’heure de la communication à tous crins, le danger est de ne pas savoir qui on est. Celui qui aura du relief pourra durer. Ce qui ne change pas est voué à mourir, c’est du darwinisme pur. Le talent sans travail ne sert à rien. Un chef doit se tromper, rebondir. Il se tanne le cuir et devient une vraie personnalité. Mais si cette personnalité est empreinte de cosmétique permanente, elle n’a pas d’intérêt. C’est votre différence qui fera votre notoriété. Si vous êtes dans la masse, c’est compliqué. » — Thierry Marx

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 17 juin 2017.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).