Québec : Des hôteliers formés pour mieux déceler la prostitution

8 février 2017

Le quotidien Le Soleil annonce ce mercredi matin qu’une soixantaine d’hôteliers de la Capitale Nationale recevront aujourd’hui une formation destinée à déceler les cas de prostitution survenant dans leurs établissements. Offerte notamment par des policiers de l’Unité sur l’Exploitation sexuelle des mineurs, cette activité répond à une demande effectuée fin 2016 par l’Association des hôteliers de la région de Québec, motivée, notamment, par l’arrivée imminente de l’application Dayuse.com (qui facilite la location de chambres pour de très courtes durées).

« Nous avons été très interpellés par le dossier de la prostitution juvénile à Montréal, confie à nos confrères la présidente de l’AHRQ, Michelle Doré. Les propriétaires d’hôtel, nous sommes tous des pères et mères de famille et on s’est dit que c’était une réalité dans nos établissements. L’objectif n’est pas d’interdire la prostitution. On veut savoir comment la traiter. C’est un sujet très délicat. (…) La prostitution est une réalité de l’hôtellerie. Et nous voulons comprendre ce qui se passe dans notre région. Faire une analyse de la situation. »

Retrouvez le dossier complet sur le site du Soleil.

Pour suivre l’AHRQ :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.