LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Produire ce qui est désiré par les clients (aux meilleurs coûts possible), voilà le défi des restaurateurs pour les prochaines années

Les coûts sont partout et ils augmentent constamment.

3 février 2012 - Par Christian Latour

Au Québec, il y a trop de restaurants¹ et pas assez de clients². Depuis 2002, la croissance des ventes réelles du secteur est de moins de 1 % par année³. En raison de cette croissance quasiment nulle, l’achalandage des meilleurs restos se construit nécessairement au détriment des restos existants.

LA RIVALITÉ ENTRE LES RESTAURANTS EST TRÈS GRANDE

Pour réussir à attirer les clients, vous devez donc forcément faire mieux que vos concurrents.

Pour faire mieux que vos concurrents, vous devez être capable d’offrir, ce qui est désiré par les clients, aux meilleurs prix possible.

Les clients sont insatiables. Ils veulent tout, et plus encore, et tout cela, au meilleur prix possible.

Pour faire mieux que vos concurrents, vous devez aussi accepter que les coûts augmentent constamment dans un mouvement sans fin.

En regardant du côté des fournisseurs (et des intermédiaires), je ne peux m’empêcher de voir La MÉGA TENDANCE de 2015… les coûts sont partout (matière première, main d’œuvre, frais généraux et, etc.) et ils augmentent constamment.

La conclusion qui s’impose

Pour faire mieux que vos concurrents, vous devez donc faire le nécessaire pour offrir ce qui est désiré par les clients... au meilleur prix possible. Et pour offrir ce qui est désiré par les clients, aux meilleurs prix possible ; il faut nécessairement être en mesure de produire ce qui est désiré par les clients... aux meilleurs coûts possible.

Être en mesure de produire ce qui est désiré par les clients (aux meilleurs coûts possible)... voilà donc un grand défi auquel tous les restaurateurs sont désormais confrontés.

Dans mes prochains billets, je vais vous présenter différentes méthodes et techniques pour vous aider à gérer stratégiquement vos coûts et produire aux meilleurs coûts possible.

À suivre...

  • [1] En 2009, au Québec, il y avait 19 279 établissements détenteurs d’un permis de restauration.
  • [2] En 2009 également, on comptait au Québec un établissement avec permis par 406 habitants.
  • [3] Les ventes réelles (en dollars constants) ont augmenté de 7,20 % entre 2002 et 2010, c’est-à-dire de 0,90 % par année.

À écouter attentivement [1]

À lire attentivement

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.