Prix des nuitées : légère hausse mondiale, fortes hausses au Canada

20 mars 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

Pour la première fois en trois ans, les prix de l’hébergement ont marqué une légère hausse à l’échelle mondiale en 2017, grimpant de 2 %. C’est l’un des principaux enseignements du très attendu Hotel Price Index (HPI) dévoilé ce mardi par Hotels.com. En atteignant les 116 points, l’indice planétaire frôle même le niveau record (118 points) enregistré en 2007. Le rapport indique que les voyageurs canadiens ont payé plus cher l’an dernier dans plus de 60 % des 50 grandes destinations mondiales. Les prix des nuitées se sont littéralement envolés dans certaines destinations européennes populaires, la palme revenant à Lisbonne et Santorin (+10 %).

« La légère hausse du prix moyen de l’hébergement à l’échelle mondiale, combinée à la croissance record du tourisme dans de nombreux marchés, nous indiquent que l’industrie du voyage se porte très bien et que l’intérêt des consommateurs pour le dépaysement est toujours aussi vif, estime, dans un communiqué, Johan Svanstrom, président de la marque Hotels.com. Les événements culturels sont plus que jamais une raison de voyager, car il ne s’agit plus seulement d’être des spectateurs : nous voulons désormais y participer. »

Notons tout de même qu’après sept années d’augmentation consécutives et tandis que tous les autres indices régionaux marquent une hausse, la tendance est à la baisse aux Etats-Unis. Les prix des nuitées ont chuté dans plusieurs grandes cités américaines, comme Los Angeles (-7 %), Boston (-3 %) ou Miami (-3 %). Une baisse des prix qui n’a apparemment pas échappé aux Canadiens, plus nombreux à franchir la frontière sud pour visiter le pays de l’Oncle Sam, New York en tête.

L’effet 150e

La dernière édition du HPI souligne également les hausses enregistrées en 2017 dans la plupart des destinations canadiennes, « attribuables en grande partie aux célébrations du 150e anniversaire de la Confédération ».

« Bien que la hausse moyenne fût seulement de 2 % à l’échelle du Canada, les prix ont augmenté de façon plus importante dans la majorité des destinations principales, indique-t-on. Toronto, premier choix des voyageurs en 2017 avec ses 43 millions de visiteurs (un record), dont les deux tiers sont Canadiens, et Montréal, qui célébrait le 375e anniversaire de sa fondation, ont toutes deux enregistré une hausse de 8 %. Les augmentations les plus marquées ont été constatées à Halifax (ndlr : + 14 % par rapport à 2016 !) et dans les complexes hôteliers en montagne à Whistler, Mont‑Tremblant et Banff, où, tout comme à Vancouver, le prix moyen était de 200 $ la nuitée. Niagara Falls a connu une année très achalandée avec des visiteurs tant canadiens qu’étrangers, mais son prix moyen a seulement augmenté de 4 %. »
 
 
Pour rappel, le HPI a été créé en 2004 et fixé, cette année-là, à 100 points. Il permet à Hotels.com et aux professionnels d’analyser aisément les fluctuations de prix par nuitée d’une année à l’autre.

(Avec communiqué)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.