LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Pour alimenter votre réflexion... 30 constats et recommandations de Stephen R. Covey

18 décembre 2013 - Par Christian Latour

« Rien n’est plus efficace qu’un pas dans la bonne direction. » — Stephen R. Covey

« [...] à l’ère du travailleur du savoir, les exploits les plus remarquables sont l’apanage de ceux qui maîtrisent l’art du “nous”. » — Stephen R. Covey (2005, p. 16)

« La véritable grandeur ne peut désormais résulter que d’une coopération altruiste et sans réserve, dans un respect mutuel et pour le bien de tous. » — Stephen R. Covey (2005, p. 16)

« Toute notre vie est ponctuée d’étapes de croissance. […] Chaque étape a son importance et prend un certain temps. On ne peut se dispenser d’aucunes. Cela est vrai de toutes les phases de la vie, dans tous les domaines […], et s’applique autant aux individus qu’aux couples, aux familles ou à tout groupe [ou organisation]. » — Stephen R. Covey (2005, p. 55-56)

« Même un voyage au bout du monde commence par un premier pas, et ne se boucle qu’étape après étape. » — Stephen R. Covey (2005, p. 56)

« Pour avoir des relations de valeur [...], il faut apprendre à écouter. » — Source : Stephen R. Covey (2005, p. 56)

« La connaissance répond au “que faire” et au “pourquoi”. Le savoir-faire représente le “comment”. Quant au désir, il est le moteur : le “vouloir faire”. Pour que quelque chose dans ma vie devienne une habitude, je dois réunir ces trois éléments. » — Stephen R. Covey (2005, p. 71)

« Vendre des solutions […] constitue l’un des paradigmes clés de la réussite en affaires. » — Stephen R. Covey (2005, p. 106)

« Nous ne serons constructifs que dans la mesure où nous commencerons avec la conclusion en tête. » — Stephen R. Covey (2005, p. 135)

« En tant qu’individus, groupes ou entreprises, nous travaillons parfois trop en sous-bois, à tel point que nous ne nous apercevons pas quand nous nous trompons de forest. » — Stephen R. Covey (2005, p. 138)

« Les changements qui surviennent dans tous les secteurs et toutes les professions requièrent d’abord que l’on sache diriger et ensuite que l’on gère. » — Stephen R. Covey (2005, p. 139)

« Les marchés évoluent si vite que certains produits ou services qui satisfaisaient les goûts des consommateurs hier sont aujourd’hui obsolètes. Une direction proactive doit constamment surveiller ces changements, plus particulièrement les habitudes de consommation, les motifs d’achat, et fournir les moyens d’orienter les ressources de son entreprise dans la bonne direction. » — Stephen R. Covey (2005, p. 139)

« Une gestion efficace sans une direction constructive équivaut à “redresser les dossiers de chaises sur un bateau qui coule.” » — Stephen R. Covey (2005, p. 139)

« Diriger se révèle difficile, car notre vision se détourne souvent sur la gestion. » — Stephen R. Covey 2005, p. 139)

« Pour avoir du poids, un objectif doit représenter véritablement un résultat et non une activité. Il doit définir la place que vous souhaitez occuper et, durant tout votre parcours, vous aider à calculer votre position. Il vous fournit des informations indispensables sur le chemin à suivre et vous avertit lorsque vous atteignez votre but. » — Stephen R. Covey (2005, p. 191)

« Gérer revient à fragmenter, à analyser chaque élément l’un après l’autre, à s’adapter à chaque situation spécifique. Gérer est une activité de l’hémisphère [cérébrale] gauche liée au temps. » — Stephen R. Covey (2005, p. 206)

« Pour gérer de manière efficace, il faut donner la priorité aux priorités. Il faut suivre avec discipline, jour après jour, la direction que vous avez choisie. » — Stephen R. Covey (2005, p. 207)

« Nous devons agir pour saisir notre chance, pour provoquer les événements. » — Stephen R. Covey (2005, p. 211)

« Vous devez décider de vos priorités et avoir le courage de dire non aux autres activités. » — Stephen R. Covey (2005, p. 218)

« La vie est faite d’interdépendance plus que d’indépendance et la plupart des résultats que vous désirez obtenir reposent sur des actions communes. » — Stephen R. Covey (2005, p. 283)

« Qu’il s’agisse de systèmes de formation, d’organisation, de communication ou de budgets, d’informations, de rémunération, etc. Tous ces systèmes doivent concourir au même but : gagner ensemble. » — Stephen R. Covey (2005, p. 303)

« Le problème se situe souvent au niveau du système et non des hommes. Si vous installez une personne dans un mauvais système, vous obtenez de mauvais résultats. » — Stephen R. Covey (2005, p. 304)

« Si vous voulez que votre jardin fleurisse, il faut d’abord l’entretenir. » — Stephen R. Covey (2005, p. 304)

« Le professionnel doit apprendre à diagnostiquer, à comprendre, à faire le lien entre les besoins du consommateur et son produit ou service. » — Stephen R. Covey (2005, p. 318)

« Le seul moyen de parvenir à prescrire le bon traitement consiste à d’abord établir un bon diagnostic. » — Stephen R. Covey (2005, p. 329)

« Prendre le temps de réfléchir nous permet finalement d’aller plus vite. Cela nous évite de devoir rattraper le temps perdu à corriger les erreurs, les malentendus… » — Stephen R. Covey (2005, p. 329-330)

« Pour continuer de progresser encore et toujours, nous devons sans cesse apprendre, investir et agir. » — Stephen R. Covey (2005, p. 390)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

La première version de ce texte a été mise en ligne le 18 décembre 2013.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.