Pizzeria Orford souffle ses 50 bougies : « Nous sommes demeurés fidèles au concept original »

28 août 2019 - Par Marie-Ève Garon

La Pizzeria Orford de Magog célèbre cette année son 50e anniversaire. Même si l’eau a coulé sous les ponts depuis l’ouverture, le 5 août 1969, l’établissement n’a rien perdu de son cachet d’origine. L’équipe en place semble animée de la même fougue que les fondateurs, les frères Jean-Paul et Henri Blanchard. Un des cuisiniers, Richard Lacroix, fêtera d’ailleurs ses 49 ans au sein de l’institution magogoise en septembre prochain.

Après avoir appartenu à la famille Blanchard pendant 43 ans, la Pizzeria Orford est passée aux mains de Claude Lacroix (frère de Richard) et de sa conjointe Andréa Labrie, en juin 2012. « Nous sommes demeurés fidèles au concept original et je crois que ça a contribué à notre longévité, mentionne la copropriétaire. Je pense également que si on n’entretient pas une grande passion pour ce métier, on ne peut pas perdurer aussi longtemps. La compétition est de plus en plus féroce et la rareté de main-d’œuvre complique beaucoup les choses. »

Un demi-siècle de loyaux services

En restant fidèle à sa formule gagnante, tant dans ses recettes que dans le décor, la Pizzeria Orford a su garder sa clientèle locale. Les propriétaires tentent aujourd’hui d’attirer les jeunes générations de gourmets et de rajeunir les membres de sa précieuse équipe. Malgré son souhait de rester le plus près possible du concept initial, Andréa Labrie estime important d’être à l’écoute des besoins de ses clients qui, avec le temps, évoluent. « Nous offrons maintenant une sorte de pâte sans gluten. Même si elle n’est pas faite maison, nous croyons que c’est important de l’inclure au menu. »

Peu à peu, des éléments du décor sont remplacés dans le but de rafraîchir l’espace, tout en gardant l’âme des lieux. « Nous avons beaucoup de clients qui ne veulent pas qu’on change quoi que ce soit, sourit-elle. Ils aiment ce cachet familial et chaleureux. Tranquillement, nous donnons un petit coup de jeunesse à nos salles, mais avec la revitalisation du centre-ville qui a ralenti les affaires, nous devons procéder une étape à la fois. »

À l’avenir, Andréa Labrie et Claude Lacroix souhaitent que l’enseigne demeure au cœur de Magog encore longtemps. « Nous aimerions que cette aventure se poursuive pour un autre 50 ans ! » Lorsqu’il regarde en arrière, le couple ressent une grande fierté à « être encore debout, malgré toutes les difficultés rencontrées sur la route. »

(Photo fournie par Pizzeria Orford. Crédit photo : Le Reflet du Lac)

Pour suivre Pizzeria Orford :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.