brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Pizza Salvatoré à la conquête du Grand Montréal

 
18 mars 2021 | Par Laurence-Michèle Dufour
Crédit photo: Pizza Salvatoré

Déjà bien connu dans la région de Québec, Pizza Salvatoré, une bannière d’une vingtaine de restaurants, entreprend désormais la conquête du Grand Montréal. Dans les derniers mois, cinq succursales ont vu le jour à Victoriaville, Granby, Drummondville, Beloeil et, tout récemment, à Dollard-des-Ormeaux, la première sur l’île. Et ce n’est que le début. « En ce moment, on ouvre deux restaurants par mois. On souhaite maintenir ce rythme, et donc ouvrir 24 restaurants par année », explique Élisabeth Abbatiello, l’une des cinq propriétaires de l’entreprise, qui ne semble pas avoir de limite quant à l’objectif total à atteindre.

Avec elle, sa sœur Katarina et ses frères Guillaume Jr, Sébastien et Frédéric dirigent l’entreprise familiale fondée par leur grand-père Salvatoré Abbatiello, en 1964 à Saint-George de Beauce. Propriétaire de troisième génération, tous les membres de la fratrie ont occupé plusieurs postes au sein de l’entreprise avant de racheter les 12 franchises en 2018, alors aux mains de leurs parents. « On est pas mal self made, résume Élisabeth Abbatiello. On a toujours travaillé dans les restaurants. Avant de devenir propriétaires, mes frères étaient franchisés Salvatoré. Quand ils ont rejoint le siège social, leurs franchises sont devenues des restaurants corporatifs. La majorité de nos restaurants le sont maintenant. »

Même si quelques franchises demeurent et que l’entreprise n’est pas fermée à cette façon de fonctionner, elle privilégie désormais cette structure corporative mise en place pour en faciliter son expansion. « Ça fonctionne super bien, se réjouit la femme d’affaires. On a des gestionnaires en restaurants qui partagent les profits avec nous au siège social, sans investissement à faire. C’est 50/50. Avec une telle structure, ils agissent en propriétaires et on a des moyennes de ventes vraiment plus grandes que celles de nos compétiteurs. » Un modèle gagnant-gagnant qui rejoint les valeurs familiales que l’entreprise souhaite mettre de l’avant.

Un système de commande performant

Bien que l’entreprise ait bâti sa réputation en partie avec ses buffets à volonté, les nouvelles succursales ne possèderont pas de salles à manger. Celles qui en sont déjà pourvues continueront d’offrir ce service, mais l’entreprise souhaitait se tourner vers un modèle d’affaires plus simple, afin de permettre un développement plus rapide. Une réflexion amorcée depuis quelques temps déjà et que la crise sanitaire n’aura que contribué à confirmer.

Tout juste avant que la pandémie n’éclate, au mois de février 2020, Pizza Salvatoré venait de terminer l’installation d’un nouveau système de commande en ligne beaucoup plus performant. Un réel coup de chance, selon la copropriétaire. « Avant la pandémie, 50 % de nos ventes provenaient du buffet à volonté. Quand les salles à manger ont fermé, on a dû réagir rapidement et on a opté pour des promos vraiment agressives. On s’est dit qu’on ne ferait pas d’argent, mais qu’au moins on allait garder notre monde. »

À la grande surprise des propriétaires, l’entreprise n’essuie qu’une perte de 10 % de ses ventes au cours de la première semaine de la promotion. « Après, ça a augmenté de 15 % puis de 45 %, puis ça a continué. On a même atteint une augmentation de 70 % à un certain moment. Nos ventes ont vraiment explosé et le nombre de livraisons a quadruplé en l’espace de quelques jours. »

Leur nouveau système fait aussitôt ses preuves. En plus d’être simple d’utilisation pour les clients, il permet à l’entreprise de connaître en temps réel le positionnement de ses livreurs et même de combiner les différentes commandes en fonction de leur code postal. Cuisiniers et livreurs peuvent ainsi coordonner leur travail afin de s’assurer que la pizza arrive à destination, fraîchement sortie du four.

La famille Abbatiello n’est pas fermée à franchir les frontières - l’Ontario serait déjà dans sa mire - mais le fera à son rythme et à sa manière. Les prochains emplacements qui ouvriront leurs portes dans le Grand Montréal seront situés à Valleyfield, Longueuil, Saint-Hyacinthe, Terrebonne, Mascouche et Saint-Eustache. « On sait qu’il y a de la compétition, mais dans tous les marchés où on est implantés on rivalise avec des compétiteurs nationaux et régionaux, en plus des pizzérias de quartier. On est habitués, glisse Élisabeth Abbatiello. On n’a jamais été du genre à se concentrer sur l’analyse des compétiteurs. Notre priorité a toujours été le client. Et à date, ça nous sert bien. »

Pour suivre Pizza Salvatoré :

Mots-clés: Québec (province)
Franchise
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).