dark_mode light_mode
 

Pénurie de main-d’oeuvre : Après les constats, place aux pistes et solutions

 
30 novembre 2017 | Par Katherine Boisvert

En 2017, la pénurie de main-d’œuvre aura été le sujet de discussion principal dans le secteur de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration. L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) et l’Association Hôtellerie Québec (AHQ) ont abordé la question durant leurs congrès respectifs et la directrice générale de l’ITHQ, Liza Frulla, en a fait son cheval de bataille.

Comment mettre fin à la pénurie de main-d’œuvre ou, au moins, la freiner ? Comment attirer les étudiants ? Comment retenir les employés ? L’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH) a tenté d’élaborer quelques pistes en organisant une journée de mobilisation ce mercredi. Une centaine de représentants des écoles hôtelières, de l’industrie et du gouvernement se sont réunis à l’ITHQ afin de trouver des solutions durables. Voici quelques-unes de leurs recommandations :

  • Il convient de valoriser la formation professionnelle et les emplois dans l’industrie en présentant de beaux exemples de réussites, des gens passionnés et des parcours intéressants.
    Idée : Créer des vidéos qui se partagent bien sur les réseaux sociaux
  • Afin de favoriser la rétention du personnel, les employeurs doivent offrir plus de flexibilité et d’autonomie lors du choix des horaires.
  • Rémunération des milléniaux : les employeurs doivent améliorer la qualité de vie des milléniaux en offrant autre chose que de l’argent.
    Idée : Offrir de la reconnaissance aux employés en les invitant à souper avec leur famille
  • L’industrie doit valoriser davantage les diplômes et offrir un meilleur appui aux diplômés. La culture d’entreprise doit également permettre aux employés d’évoluer au sein de l’entreprise.
  • Les entreprises et les formateurs doivent se parler davantage afin de mieux comprendre les besoins de chacun. Les entreprises doivent également s’investir dans la formation de leurs employés.
    Idée : Plutôt que de retourner les travailleurs chez eux lors des périodes creuses de l’industrie, les employeurs pourraient en profiter pour offrir de la formation sur les lieux de travail grâce à des escouades spécialisées
  • Les créations d’un ordre professionnel, d’un code de déontologie ou d’un système de mentorat ont également été évoquées.

Les différents représentants des écoles hôtelières et de l’industrie présents à la journée de mobilisation de l’AQFORTH se rencontreront à nouveau en janvier afin de poursuivre leurs réflexions et d’élaborer un plan d’action.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Pour suivre l’AQFORTH :

Mots-clés: Québec (province)
06 Montréal
Formation
École
Hôtellerie
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #28
0.77 %arrow_drop_up
-0.04 %arrow_drop_down
-2.04 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici