brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Peacock, nouveau bar à cocktail de la Petite-Italie

 
30 septembre 2021 | Par Marie Pâris
Crédit photo: Jean-Philip Lessard
  • Ouverture : mars 2020 et réouverture officielle en juin 2021
  • Nombre de places : 80
  • Propriétaires : Manny Vides Jr, JP Gauthier, Iannick Germain et Michel Normand

L’offre en bière était déjà belle dans ce coin du quartier montréalais de la Petite-Italie, entre le Vices & Versa, la Brasserie Harricana ou encore la Taverne Atlantic. Les quatre associés du Peacock ont donc décidé d’ouvrir un bar à cocktail dans les locaux d’un ancien tiki bar de la Main. Pas de chance pour eux : après un long délai pour l’obtention du permis de bar, la pandémie a pointé le bout de son nez, les forçant à fermer en mars puis en novembre 2020. C’est donc cet été que le Peacock a fait son lancement officiel.

L’attente forcée due à la pandémie a fait baisser le budget prévu pour l’aménagement du lieu, mais c’est presque pour le mieux : la déco est ainsi plus personnalisée - les tables sont par exemple conçues à partir d’anciennes pistes de salon de quilles. Le résultat est coloré, festif et très nightlife. Le lieu se veut à l’image de ses propriétaires et de son animal homonyme : un oiseau de nuit.

À sa tête, Manny Vides Jr (passé notamment par le W Wunderbar et Plateau Lounge), ancien champion Made With Love et passionné du shaker. Ses cocktails, il les créé toujours à partir d’ingrédients frais et de sirops faits maison. Au Peacock, ils sont servis à partir de fûts de 30 litres - « comme ça les clients attendent leurs verres vraiment longtemps ! », rit Manny. La carte des vins surfe sur l’air du temps, avec une offre surtout nature et bio mise au point par JP Gauthier (Huis Clos et Barraca Rhumerie), qui devrait s’étoffer au fil des mois.

Les associés ont confié la cuisine à Michel Normand, qui avait une condition : avoir carte blanche sur le menu. Résultat, le chef s’en donne à cœur joie et propose une carte de petites assiettes à partager qui changent très régulièrement. La cuisine, qui s’appuie sur les arrivages du marché, est créative et juste ce qu’il faut de sophistiquée pour accompagner les cocktails travaillés.

Quand les restrictions sanitaires s’allègeront un peu, l’établissement a l’intention d’offrir des soirées encore plus festives, avec DJ et danse. En attendant, le Peacock propose une formule 5 à 7 attirante, avec 12 huîtres et 2 Spritz pour 36$. Et on y est accueilli avec tout l’enthousiasme d’une équipe qui a enfin pu ouvrir son établissement après des mois d’attente.

Peacock MTL, 6714 boulevard Saint-Laurent à Montréal :

Mots-clés: 06 Montréal
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).