Palais des congrès de Montréal : « Nous sommes prêts ! »

 
21 juillet 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

En ces temps tourmentés, les avis de nominations se font rares. L’annonce de l’arrivée, dès septembre prochain, de Philippe Chantal dans les coulisses du Palais des congrès de Montréal n’a donc pas manqué d’attirer l’attention de nombreux observateurs de l’industrie. Il y occupera le poste de vice-président aux opérations de Capital traiteur Montréal et sera donc en charge du volet culinaire des événements et activités qui se tiendront dans les murs de l’institution de la place Jean-Paul Riopelle.

L’homme est loin d’être un inconnu : durant un quart de siècle, Philippe Chantal a géré plusieurs établissements de Loto-Québec et a notamment dirigé le Casino de Charlevoix, s’impliquant, à ce titre, dans l’organisation du G7 en 2018. « La vision du futur que présente le Palais des congrès m’inspire et me motive à vouloir renforcer encore davantage l’excellence et l’avant-gardisme qui le caractérisent », réagissait, voici quelques jours, le futur vice-président, assurant qu’il entendait prôner « la collaboration, l’innovation et l’initiative » pour atteindre ses nouveaux objectifs.

Joint ce mardi matin, Robert Mercure, président-directeur général du Palais montréalais, n’entendait nullement cacher sa joie et sa fierté d’avoir pu mettre la main sur un tel joueur. « Cela allait déjà très bien au Palais, mais Philippe peut nous amener encore plus loin, résume-t-il. Au cours de sa carrière, il a été exposé à la restauration de très haute qualité. C’est un très bon gestionnaire et un grand visionnaire. Il va nous aider à évoluer, il va nous challenger ! »

Dès cet automne, le nouveau venu aura notamment pour mission de mettre sur pied un lab en collaboration avec l’ITHQ et les équipes du Palais et de Capital traiteur. Objectif : penser le banquet de demain. « Comment peut-on offrir, dans un contexte événementiel, une nourriture de qualité, en respectant les standards sanitaires et en repoussant les limites en termes de création ? », commente, enthousiaste, Robert Mercure.

Modèle hybride

Pour oublier un printemps et un début d’été catastrophiques, marqués par une vague d’annulations et de lourdes pertes financières, l’univers de l’événementiel n’aura d’autre choix que de se réinventer. Le Palais des congrès l’a bien compris, lui qui, dès le mois d’avril, réfléchissait déjà à l’après-pandémie et mettait sur pied PROGRÈS, le bien-nommé Programme de Reprise Opérationnelle Générateur de Rassemblements et d’Événements Sécuritaires.

Le Palais annonçait aussi voici peu son intention de miser sur l’organisation d’activités hybrides, auxquelles conférenciers et congressistes pourront participer physiquement (« Dans le respect des règles, évidemment ») ou virtuellement. Pour réussir cette prouesse technologique et s’assurer que chaque invité puisse vivre, sur place ou à distance, une expérience exceptionnelle, les troupes de Robert Mercure ont développé Palais Média Propulsion, un studio de création et de montage audio et vidéo à la pointe du progrès. « Et qui suscite déjà beaucoup d’intérêt », souffle le dirigeant.

Motivées, renforcées, équipées, les équipes du Palais des congrès de la métropole semblent parfaitement préparées. Dans quelques jours, elles accueilleront leur premier événement post-COVID. D’autres activités sont planifiées durant les prochaines semaines, tandis que les demandes affluent pour l’automne 2020, se réjouit le PDG. « Les gens ont le goût de se retrouver, de se réunir », estime-t-il.

Toutefois, l’ancien grand patron du Château Frontenac est de nature prudente. Et il souligne que, malgré les efforts, malgré les innovations, le chemin pourrait être long. Son institution enregistrait, avant le confinement, d’excellents résultats : 228 millions de dollars en retombées économiques générées sur la saison 2019-2020, près de 340 événements organisés, quelque 900 000 convives accueillis en 12 mois. « Et on s’enlignait pour connaître une année encore meilleure, assure Robert Mercure. Selon l’évolution du virus, selon les décisions du gouvernement, ça prendra un certain temps avant que tout se remette en place. Mais nous sommes prêts ! »

(Photo principale : Robert Mercure. Encadré : Philippe Chantal. Photos fournies par Palais des congrès de Montréal)

Pour suivre le Palais des congrès de Montréal :

Mots-clés: 06 Montréal
Événements
Technologie
Nominations
Services institutionnels

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).