Nouveaux restos : quatre québécois dans le top-10 enRoute/AirCanada

25 octobre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

C’est un joli tir groupé que viennent de réaliser quatre jeunes établissements québécois dans le récent palmarès des « Meilleurs nouveaux restos canadiens 2016 » établi par enRoute, le magazine voyage proposé à bord d’Air Canada. S’ils ne sont pas parvenus à monter sur le podium, Foxy, Agrikol, Kraken Kru et Le Fantôme semblent avoir tapé dans l’œil du journaliste. Morceaux choisis :

5e : Foxy (1638, rue Notre-Dame, Montréal)
« Jay-Z fournit la cadence tandis que quatre hommes déclinant le carreauté en quatre versions sirotent un rosé à la table voisine. Le dessert est une simple tartelette à la rhubarbe avec amandes effilées et crème glacée au babeurre, ni trop sucrée, ni trop acidulée, ni trop chaude pour que fonde la crème glacée. Un plat parfait, digne de Boucles d’or. »

6e : Agrikol (1844, rue Amherst, Montréal)
« Un repas à l’Agrikol en revient toujours au rhum : un pen patat (pain de patates douces) chaud, embaumant les raisins secs gonflés, la muscade et le clou de girofle, est arrosé d’une réduction d’El Dorado. Au son d’accordéons, dans la lumière voilée d’un néon rose, je zyeute notre bouteille de Barbancourt. Juste assez pour un dernier ti-ponch, histoire de continuer le bon bagay. »

7e : Kraken Cru (190, rue Saint-Vallier Ouest, Québec)
« Aphrodisiaques ou pas, une douzaine d’huîtres dodues de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard avec une ultra-précise sauce mignonnette et nous voilà de sacrée belle humeur. Le Kraken Cru est le troisième repaire dans Saint-Sauveur de la bande derrière le Patente et Machin et L’affaire est ketchup (...) C’est un resto sérieusement bon, tenu par des Québécois vraiment pas sérieux (si le vieux gilet de sauvetage dans les toilettes est bel et bien une blague). »

8e : Le Fantôme (1832, rue William, Montréal)
« Le Fantôme est une affaire de famille. Kabir Kapoor, dont les parents dirigent depuis 30 ans le resto indien Le Taj à Montréal, est le genre d’hôte affable qui vous appelle par votre nom (ou faux nom, dans mon cas) chaque fois qu’il passe remplir un verre de vouvray. Le chef Jason Morris présente les huit services (environ) de son menu dégustation sur des plats en céramique faits par sa mère, Pauline, sous les grandes toiles abstraites de son bisaïeul qui habillent les murs. »

Dans ce classement qui « a consacré une simplicité fondamentale », les premières places sont revenues aux restaurants Kissa (Vancouver, B-C), Alo (Toronto, Ont.) et Fireworks (Bay Fortuyne, IPE).

(Illustration : Foxy / Crédit photo : Foxy Facebook)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.