Nos restaurateurs voient la vie en rose, selon notre sondage

18 janvier 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

En novembre dernier, HRImag, en partenariat avec l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), proposait aux restaurateurs de remplir un sondage visant à définir les tendances qui feront 2018 et à identifier les principales préoccupations, inspirations ou inquiétudes des professionnels québécois.

Si vous trouverez dans le lien ci-dessous tous les détails, tableaux et analyses, nous vous résumons cette étude en six faits saillants :

  • 2017, une (très) bonne année

Pour plus d’un répondant sur cinq (21,6 %), la défunte année fut « très bonne », et près de la moitié des sondés estiment qu’elle fut « bonne ». À l’inverse, à peine un sondé sur 20 gardera un (très) mauvais souvenir de 2017.

  • 2018, encore meilleure

Nombreux sont ceux qui pensent que la nouvelle année sera aussi belle… sinon meilleure ! Plus de deux répondants sur cinq (42,7 %) croient en effet que 2018 sera plus favorable que 2017, et un peu plus de la moitié (53,3 %) croit qu’elle lui ressemblera. Voilà qui donne un total impressionnant de 96 % d’optimistes !

  • Le défi des denrées et de la main-d’oeuvre

De l’avis des répondants, les trois principaux défis qu’ils auront à relever en 2018 seront, par ordre d’importance, le coût des aliments (70,2 %), la pénurie de main-d’œuvre (68,3 %) et les coûts de la main-d’œuvre (53,7 %).

  • Vague végé

Invités à indiquer à quelles tendances leur menu 2018 fera place, les restaurateurs québécois ont fait apparaître un trio de réponses se démarquant très clairement. L’offre de plats végétariens, végétaliens ou sans gluten est, de toutes les tendances proposées, celle que le plus grand nombre de répondants (50,8 %) ont l’intention de mettre à l’honneur dans leur menu. Le phénomène est général dans l’industrie de la restauration puisque cette tendance arrive en première position dans chacun des cinq sous-groupes (service aux tables, restauration rapide, traiteur, cafétéria et services alimentaires).

Les aliments du Québec (47,5 %) et les aliments de la ferme et du terroir (40,7 %) complètent le podium des tendances.

  • Cannabis peu populaire

Lorsque la loi le permettra, seuls 5,9 % des restaurateurs interrogés pensent inscrire des plats à base de cannabis à leur menu.

  • Prix en hausse

Rares sont les endroits où les prix seront revus à la baisse en 2018 : seulement 1,1 % des répondants ont l’intention d’afficher des prix plus bas qu’en 2017. En revanche, 57 % des sondés souhaitent augmenter leurs prix, tandis que 41,9 % ont affirmé qu’ils seraient les mêmes en 2018 qu’en 2017. La tendance à la hausse est particulièrement présente dans les réponses des traiteurs (72,7 %), ainsi que des gestionnaires d’établissement de restauration rapide (69,2 %) et de cafétérias (66,7 %).
 
 
Découvrez le document complet  : Sondage Tendances 2018 - Dans la tête de nos restaurateurs
 
 
Méthodologie – Sondage réalisé électroniquement, du 14 au 24 novembre 2017, par la firme Axiome marketing pour le compte du HRImag et de l’Association des restaurateurs du Québec. Quelque 356 réponses valides et complètes ont été obtenues. La marge d’erreur maximale est de 5,19 %.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.