LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, par région du Québec, pour l’année 2014... selon l’ARQ

24 septembre 2015 - Par Christian Latour

TROP DE RESTAURANTS... PAS ASSEZ DE CLIENTS [1]

Comme je l’ai déjà mentionné, dans plusieurs billets précédents, il y a au Québec trop de restaurants et pas assez de clients.

LES FAITS

Il y avait au Québec en 2014 selon l’ARQ, 20 817 détenteurs de permis de restauration commercial ce qui représente 1 établissement de restauration avec permis par 400 habitants.

Depuis 2002, année de référence retenue par l’ARQ, la croissance des ventes réelles du secteur est de moins de 1 % par année (les ventes ont en fait progressé d’un maigre 0,20 % par année entre 2002 et 2014).

Source : Profil et performance de la restauration québécoise, (ARQ, Édition 2015, p. 12, 27, 29).

Conséquence

Vous comprendrez qu’en raison de cette croissance du secteur qui est quasiment nulle, l’augmentation de l’achalandage des meilleurs restos doit nécessairement se construire au détriment des restos concurrents.

Dans un marché qui est rendu à maturité, la guerre entre les concurrents pour s’approprier les parts de marché est inévitable.

Dans son traité de l’art de la guerre, Sun Tzu à écrit : « ce qui permet au général (restaurateur) avisé de parvenir à des résultats hors de portée du commun c’est la connaissance précoce. » [2]

Seuls les hommes (restaurateurs), bien renseignés sur une situation, en détiennent la clef.

Le général (restaurateur), pour gagner la guerre, doit avoir l’entière connaissance de la situation.

Les informations concernant la situation sont essentielles... c’est en « connaissant » que l’on peut agir.

L’ÉTAT DE LA SITUATION CONCERNANT LA CONCURRENCE AU QUÉBEC

Voici donc quelques informations (chiffres publiés par l’ARQ, qui vont vous aider à mieux comprendre l’état de la concurrence dans le secteur de la restauration :

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — pour l’année 2014

01. Montréal → 5 825
02. Montérégie → 3 305
03. Capitale nationale → 1 999
04. Laurentides → 1 579
05. Lanaudière → 1 027
06. Chaudière Appalaches → 927
07. Outaouais → 923
08. Estrie → 873
09. Laval → 799
10. Mauricie → 726
11. Saguenay Lac-Saint-Jean → 625
12. Bas-Saint-Laurent → 591
13. Centre du Québec → 547
14. Abitibi Témiscaminque → 347
15. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 347
16. Côte-Nord → 287
17. Nord du Québec → 90

Total du Québec → 20 817

.........

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — pour l’année 2014 — uniquement pour les restaurants avec service complet

01. Montréal → 4 246
02. Montérégie → 1 920
03. Capitale nationale → 1 149
04. Laurentides → 930
05. Lanaudière → 667
06. Estrie → 539
07. Outaouais → 480
08. Chaudière Appalaches → 462
09. Laval → 419
10. Mauricie → 410
11. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 338
12. Bas-Saint-Laurent → 338
13. Centre du Québec → 312
14. Abitibi Témiscaminque → 208
15. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 208
16. Côte-Nord → 160
17. Nord du Québec → 48

Total du Québec → 13 076

722511 — Restaurants à service complet

Cette classe canadienne comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent et sont servis aux tables et qui règlent l’addition après avoir mangé. Ces établissements peuvent vendre des boissons alcoolisées, préparer des mets à emporter, exploiter un bar ou présenter des spectacles sur scène en plus de servir des repas et des boissons. Sont aussi compris les débits de boissons alcoolisées qui servent principalement des repas.

.........

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — pour l’année 2014 — uniquement pour les restaurants avec service restreint

01. Montérégie → 927
02. Montréal → 901
03. Capitale nationale → 591
04. Laurentides → 412
05. Outaouais → 343
06. Chaudière Appalaches → 300
07. Lanaudière → 256
08. Laval → 243
09. Mauricie → 237
10. Saguenay Lac-Saint-Jean → 206
11. Estrie → 194
12. Bas-Saint-Laurent → 176
13. Centre du Québec → 159
14. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 115
15. Abitibi Témiscaminque → 98
16. Côte-Nord → 94
17. Nord du Québec → 13

Total du Québec → 5 265

722512 — Établissements de restauration à service restreint

Cette classe canadienne comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent où choisissent les produits à un comptoir de service ou de cafétéria (ou par téléphone) et qui paient avant de manger. Les aliments et les boissons sont pris par le client en vue d’être consommés sur place ou à l’extérieur de l’établissement, ou sont livrés chez le client. Ces établissements peuvent offrir une diversité de produits alimentaires, des collations spéciales ou des boissons non alcoolisées.

.........

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — pour l’année 2014 — uniquement pour les restaurants avec services spéciaux (traiteurs)

01. Montréal → 589
02. Montérégie → 406
03. Capitale nationale → 226
04. Laurentides → 225
05. Chaudière Appalaches → 150
06. Laval → 133
07. Estrie → 115
08. Lanaudière → 101
09. Outaouais → 96
10. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 77
11. Centre du Québec → 74
12. Bas-Saint-Laurent → 72
13. Mauricie → 72
14. Abitibi Témiscaminque → 33
15. Côte-Nord → 29
16. Nord du Québec → 28
17. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 23

Total du Québec → 2 449

Groupe 7223 — Services de restauration spéciaux

Ce groupe comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration chez le client, dans un lieu désigné par le client, à partir de véhicules motorisés ou sur des chariots non motorisés.

.........

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN — par région du Québec — pour l’année 2014 — uniquement pour les Bars salons, tavernes et brasseries)

01. Montréal → 89
02. Montérégie → 52
03. Capitale Nationale → 33
04. Estrie → 25
05. Chaudière Appalaches → 15
06. Laurentides → 12
07. Abitibi Témiscaminque → 8
08. Mauricie → 7
09. Bas-Saint-Laurent → 5
10. Outaouais → 4
11. Saguenay–Lac-Saint-Jean → 4
12. Laval → 4
13. Côte-Nord → 4
14. Lanaudière → 3
15. Centre du Québec → 2
16. Gaspésie Îles-de-la-Madeleine → 1
17. Nord du Québec → 1

Total du Québec → 269

Groupe 7224 — Débits de boissons alcoolisées

Ce groupe comprend les établissements, qu’il est convenu d’appeler bars, tavernes ou débits de boissons, dont l’activité principale consiste à préparer et à servir des boissons alcoolisées destinées à une consommation immédiate. Ces établissements peuvent également offrir des services restreints de restauration.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour

Notes

[1Source : ARQ. (2015, p. 27). Profil et performance de la restauration québécoise.

[2Sun Tzu. (1972). L’art de la guerre. PARIS : Flammarion.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.