No-shows : le coup de gueule de six restaurateurs

15 septembre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

Mitche D. (Le Chien Rose), Francis Rodrigue (Jellyfish crudo + charbon), Alex Bastide (L’Gros Luxe), David Struggle Boudreau (Jack Saloon), Miguel Aguilar (Pintxo) et Antonin Mousseau (Le Mousso) en ont marre. Et le font savoir. Dans une récente édition du Journal de Montréal, ces six restaurateurs ont dénoncé, à grands renforts d’exemples des plus parlants, le phénomène des « no-shows ».

Pour les plus chanceux d’entre vous qui l’ignoreraient encore, le terme désigne la fâcheuse tendance qu’ont certains clients à réserver une table, parfois imposante, et à finalement annuler... sans prévenir l’établissement. Et lorsque ces clients-fantômes représentent de très gros groupes, c’est toute l’organisation et les recettes du restaurant qui en pâtissent. « Quarante-deux personnes... En 2012, je m’en rappelle encore. La dame avait réservé tout le restaurant pour son groupe, et elle ne le sait pas, mais c’est à cause d’elle que je ne prends plus de gros groupes », glisse la chef-propriétaire du Chien Rose.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.