En Transit

Nathan Eades : Le Canada, son deuxième chez-soi !

20 février 2017 - Par Catherine Maisonneuve

Le chef britannique Nathan Eades, du restaurant Simpsons de Birmingham, détenteur d’une étoile Michelin, était de passage à Montréal pour La Fête de l’Érable, un événement qui a lieu chaque année depuis 2005 pour célébrer notre trésor national : le sirop d’érable. La soirée, qui a eu lieu le 8 février au Théâtre Saint-James, voulait souligner la percée remarquable des produits de l’érable au Royaume-Uni.

« Le Canada est mon deuxième chez moi, confie d’emblée le chef Eades. J’ai vécu à Vancouver pendant six ans et j’adore le Canada. Pour moi, être invité au Québec pour travailler avec l’un de vos ingrédients vedettes, c’est tout un honneur. »

Le chef était déjà venu nous visiter en novembre dernier et il a été franchement impressionné par notre offre culinaire. Il confie que Montréal fait maintenant partie de son top-3 des villes où il a le mieux mangé en 2016. « Et j’ai visité des villes très intéressantes côté gastronomie ! » ajoute-t-il en riant. Il affirme avoir été renversé par le travail en cuisine de Jérôme Ferrer au Restaurant Europea. « La méthode de travail de Jérôme est similaire à ce que nous faisons en Europe, donc bien sûr, je me sentais en terrain connu. À Londres, l’aspect "théâtral" de l’expérience au restaurant est très important et à l’Europea, chaque service est une pièce de théâtre. Le goût demeure la priorité, mais une tendance que l’on remarque à Londres, c’est l’attention portée aux moindres détails dans l’assiette. Nous aimons servir des plats qui vont séduire et surprendre. Et c’est ce que j’ai retrouvé lors de ma visite à l’Europea l’automne dernier. »

Le chef a également apprécié sa visite au Wilfrid sur Laurier. Selon lui, chaque ville devrait posséder un tel bistro : un restaurant de quartier où l’on sert une nourriture simple mais délicieuse. Un endroit qui représente bien la ville dans laquelle on se trouve, un peu bruyant et occupé.

Nathan Eades habite et travaille dans la ville de Birmingham, au nord de Londres. À ses yeux, les deux villes se ressemblent et ont énormément de points communs. « Birmingham est la ville la plus multiculturelle à l’extérieur de Londres et celle où l’on retrouve le plus d’étoiles Michelin. On y mange extrêmement bien et les types de cuisines y sont diversifiés, comme à Montréal », poursuit-il.

Le chef affirme vouloir travailler avec les meilleurs ingrédients possible, peu importe d’où ils viennent. Il est d’ailleurs particulièrement impatient de goûter « notre » sirop d’érable. Bien que le Royaume-Uni soit un grand importateur des produits de l’érable, selon lui, le « good stuff » se trouve ici et c’est un privilège de pouvoir travailler avec le best of the best.

En 2015, les exportations des produits d’érable du Québec vers le Royaume-Uni ont connu une hausse de 36 % par rapport à l’année précédente. Ils étaient vendus dans plus de 12 300 commerces du pays. De tous ces produits d’érable canadiens exportés au Royaume-Uni cette année-là, 94 % provenaient du Québec, soit 4 730 000 livres. L’érable est d’ailleurs le premier produit étranger à accéder à la Royal Academy of Culinary Arts.

(Légende : Yolande Stanley, chef pâtissière et professeure au Westminster Kingsway College, et Nathan Eades, chef cuisinier au restaurant étoilé Simpsons. Crédit photo : Michel Gingras)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.