Montréal s’invite à Québec : Séduire par le ventre

12 octobre 2018 - Par Marie-Ève Garon

De passage à Québec le 11 octobre, une délégation de Tourisme Montréal a présenté sa rentrée culturelle et gastronomique. Des événements tels que MTLàTABLE et Montréal en lumière permettent de faire des découvertes tant gastronomiques que culturelles. Comme quoi il n’est pas nécessaire d’aller loin pour s’inspirer et faire le plein de nouvelles idées !

L’opération séduction sollicitait les cinq sens, mais en particulier le goût ! Les chefs Marie-Fleur St-Pierre (Tapeo) de Montréal et Raphaël Vézina (Laurie Raphaël et La Serre) de Québec avaient été mandatés afin d’élaborer un menu inspiré de la rencontre entre ces deux villes. HRImag s’est intéressé à ce qui les fait vibrer en matière de gastronomie dans leur ville respective.

HRImag : Qu’est-ce que vous ne pourriez pas quitter dans la ville où vous habitez ?

Marie-Fleur : Il y a le Marché Jean-Talon. La Petite-Italie aussi. Boire un café. Aller chez Milano. L’abondance et la diversité qu’on y retrouve. Cette microcellule qu’est Villeray et la Petite-Italie.

Raphaël : La vie de quartier et cette proximité avec la nature ! Nous vivons dans le coin de Stoneham-et-Tewkesbury, à 25 minutes de la ville sur le bord de la rivière et de la forêt. C’est un gros point fort de la ville de Québec.

Quel est votre restaurant favori présentement ?

Marie-Fleur : Je vais dire Maison Publique.

Raphaël : Le Honō Izakaya, dans le quartier Saint-Roch. C’est simple, différent, sympathique et créatif. Ils respectent la tradition japonaise et on est toujours bien accueilli.

Votre chef préféré du moment ?

Marie-Fleur : J’aime beaucoup la simplicité versus l’originalité de Marc-Olivier Frappier, entre autres des restaurants Vin Papillon et Mon lapin, sur des mixtes de saveurs qui m’allument. Il y a aussi Derek Dammann de Maison Publique. De la bouffe simple, mais avec une twist qui fait toujours du sens. Quelque chose à laquelle tu n’avais pas pensé qui t’amène ailleurs, mais qui reste très simple.

Raphaël : Julien Masia avec le restaurant Arvi qui vient d’ouvrir. J’admire beaucoup ce qu’ils font et c’est très bon ! Un concept différent avec un menu unique et des options végétariennes. Ça me parle !

Un produit chouchou dans votre région ?

Marie-Fleur : En ce moment, il y a les pommes, le vinaigre de cidre Lacroix que j’aime beaucoup. Sinon, j’ai des produits coup de cœur dans le Québec. À l’Île d’Orléans, le vinaigre de cassis et l’ail noir. Mais disons que ça a été mon année cassis, une vraie révélation !

Raphaël : Cassis Monna & Filles à l’Île D’Orléans. Ils font tellement un bon travail !

Ce que vous aimez cuisiner par-dessus tout ?

Marie-Fleur : Les poissons crus et les salades composées avec des légumes croquants.

Raphaël : Le caviar du Lac St-Pierre. Chaque année, j’adore travailler avec ce produit-là. Je dirais même, esturgeon et caviar. L’esturgeon de Kamouraska et le caviar du Lac St-Pierre.

Votre plat favori est cuisiné par qui ?

Marie-Fleur : Par ma mère ! Des vol-au-vent réconfortants. Et les pâtes à la sauce tomate de mon chum. Y a pas de truffe ni de caviar dans mes affaires !

Raphaël : Un plat que mon papa me faisait, c’est certain ! Mais lequel ? Je dirais, la terrine de foie gras balsamique et barbe à papa à l’érable. C’est un souvenir d’enfance pour moi !

Le restaurant que vous préférez dans la ville de l’autre ?

Marie-Fleur : Je suis souvent revenue au Bistro B dans les dernières années. Ça avait été un gros coup de cœur la première fois que nous y étions allés. Dernièrement, j’ai essayé le Continental et j’ai aimé l’expérience, surtout l’ambiance du restaurant !

Raphaël : C’est facile de dire Le Toqué !, étant donné que Normand Laprise est un très bon chef et aussi le parrain de ma sœur Laurie. C’est la famille et chaque fois que j’y vais, c’est délicieux ! Sinon, Le Mousso d’Antonin Rivard. J’y suis allé l’an dernier avec toute l’équipe du Laurie Raphaël et c’était fabuleux !

Ce que vous aimez le plus dans la ville de l’autre ?

Marie-Fleur : Ce que j’aime le plus, c’est l’ambiance. Quand j’étais jeune, j’ai souvent lu des livres qui avaient Québec comme décor et je me sentais enveloppée de quelque chose. C’est ce que je retrouve quand j’y vais. Ça rejoint mon imaginaire et j’aime ça !

Raphaël : Je trouve que c’est une des plus belles grandes villes en Amérique du Nord. J’ai vécu à New York et un peu partout en Europe. Mais à chaque fois que je me trouve sur le Pont Jacques-Cartier à Montréal et que je vois la ville, je trouve ça magnifique. C’est vraiment son côté urbain et vivant que j’aime ! Avec tous ces quartiers où on peut autant aller marcher, faire ses courses ou sortir faire la fête. C’est une diversité qui est différente. Et évidemment, le multiculturalisme, qu’on ne retrouve pas beaucoup à Québec, est un côté extrêmement intéressant de Montréal.

(Crédit photo : Les Festifs)

Pour en savoir plus sur Tourisme Montréal et sur les chefs Marie-Fleur St-Pierre et Raphaël Vézina :




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.