Michèle Cantin (Hôtel Zéro 1) : « M’assurer que chaque employé soit fier »

1er février 2019 - Par Marie-Ève Garon

L’Hôtel Zéro 1 a récemment annoncé la nomination de Michèle Cantin au poste de directrice générale. Issue du domaine de la finance et du marketing, la nouvelle directrice a tracé sa propre route dans l’hôtellerie en misant sur la rigueur et les relations humaines. Après avoir agi en tant que directrice des ventes et marketing de l’Hôtel Zéro 1 pendant sept ans, c’est de façon toute naturelle qu’elle aborde maintenant ce nouveau mandat.

« Depuis trois ou quatre ans, je travaillais de très près avec Karine Houde, l’ancienne DG qui est partie relever un autre défi à Québec, confie Michèle Cantin. Nous étions étroitement liées dans nos prises de décision : organisation de l’hôtel, vision, budgets, gestion d’équipes, etc. Lorsque le poste s’est libéré, ça allait pratiquement de soi que je prenne la relève. » Bien que le défi soit de taille, la directrice générale anticipe les choses avec énormément d’aplomb puisqu’elle est déjà familière avec l’organisation et la gestion de l’établissement.

Son entrée en poste a d’ailleurs rassuré les membres du personnel pour qui tout changement de gouverne peut être déstabilisant. « L’équipe a été soulagée de voir quelqu’un déjà en place prendre la relève. J’ai aussi eu le support de mes collègues dans cette décision-là. Tout le monde encourageait ma candidature, alors nous sommes très confiants pour la suite des choses. » La nouvelle DG souligne, par ailleurs, qu’elle peut compter sur une équipe stable qui connaît bien l’ampleur de la tâche et la marche à suivre.

La gestion des ressources humaines est sans doute ce qui représente actuellement un des grands challenges pour Michèle Cantin puisque c’est un aspect du métier avec lequel elle n’avait pas à composer auparavant. « Avec 45 employés, c’est certain qu’il y a une gestion à faire qui relève de la direction générale, reconnaît-elle. C’est l’élément le plus nouveau pour moi, c’est vraiment un beau défi. Comme je travaille en étroite collaboration avec la responsable des ressources humaines, je me sens très bien supportée à ce niveau-là. »

La gestionnaire souhaite, en outre, mettre les efforts nécessaires pour que l’établissement continue de performer et de bien se positionner dans l’offre hôtelière montréalaise malgré une concurrence féroce. « Beaucoup de nouveaux hôtels ouvrent dans notre quadrilatère : même si on a une bonne performance, il faut toujours continuer à se faire connaître pour rester présent dans le marché », mentionne-t-elle, en ajoutant qu’on ne doit jamais rien prendre pour acquis surtout si on est indépendant comme l’Hôtel Zéro 1. « J’aime profondément travailler dans cette industrie. Je trouve très important d’impliquer mon équipe, de les responsabiliser et de leur donner tous les outils pour que chacun se sente supporté et fier de ce qu’il fait. Mon rôle est de m’assurer de ça ! »

(Photo fournie par Michèle Cantin)

Pour suivre Hôtel Zéro 1 :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.