Mélissa Lanteigne : L’humaine pleine de ressources

 
11 novembre 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

Le 29 octobre dernier, dans le cadre du gala Dunamis, la Chambre de commerce et d’industrie de Laval honorait Mélissa Lanteigne, directrice des ressources humaines du Groupe Hôtelier Grand Château, derrière le Sheraton Laval Hotel et le Hilton Laval. La dynamique responsable de 35 ans se voyait remettre le prix dans la catégorie « Leadership féminin ». « En entendant mon nom, j’étais très surprise et, à la fois, très heureuse, confie la lauréate. C’est une superbe reconnaissance des efforts accomplis, de ma persévérance. Ce prix va m’encourager à aller de l’avant, à m’impliquer toujours davantage pour le Groupe Hôtelier Grand Château, mais aussi pour ma communauté. »

Entrée dans le Groupe en 2011 en qualité de directrice du service à la clientèle, Mélissa Lanteigne rejoignait, en décembre 2015, le département des ressources humaines dont elle prenait la tête en mars dernier. Quelques jours après sa nomination, la terrible pandémie venait frapper un secteur hôtelier québécois en pleine croissance. « Toute notre industrie a été affectée par la COVID et nous avons dû, comme d’autres, procéder à plusieurs mises à pied », témoigne la directrice. Au plus fort de la crise, Mélissa Lanteigne et ses collaborateurs décidaient toutefois, malgré les mauvaises nouvelles, malgré l’éloignement, de remettre l’accent sur l’humain. « On a cherché à garder contact avec nos employés. On a beaucoup parlé. Beaucoup. »

Si plusieurs membres du personnel ont déjà été réintégrés, la responsable sait que de nombreux défis l’attendent. Elle souligne notamment que la préparation de la relance sera un délicat casse-tête en termes de ressources humaines. « Il faut y penser dès aujourd’hui, commencer à reconstruire pour être prêts quand ça repartira », estime-t-elle, notant au passage qu’il sera complexe de reconquérir ceux qui ont quitté le domaine hôtelier et découvert d’autres horizons durant ces sombres mois. « On devra également s’adapter aux nouvelles technologies, repenser la formation des employés, attirer de la main-d’œuvre qualifiée… », énumère-t-elle.

Celle dont les dirigeants du Groupe Hôtelier Grand Château vantent « l’enthousiasme » et « l’altruisme inspirant » met un point d’honneur à livrer, malgré les circonstances, un discours résolument optimiste. « Ce n’est pas toujours simple, sourit-elle, mais je suis de celles qui pensent qu’il faut toujours regarder au loin et franchir les obstacles pour foncer vers un objectif final. Il faut aussi apprendre de chaque épreuve qu’on traverse. »

Alors que les départements de ressources humaines ne goûtent – malheureusement – guère souvent aux honneurs et récompenses, leurs actions et décisions font pourtant de grandes différences dans le quotidien des établissements hôteliers. « On mise beaucoup sur le service à la clientèle, et c’est normal, mais il faut aussi veiller à offrir le meilleur service à nos équipes, insiste Mélissa Lanteigne. Si nos employés ressentent un fort sentiment d’appartenance, ils vont livrer une meilleure prestation. »

Mots-clés: 13 Laval
Ressources humaines
Distinctions
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).