dark_mode light_mode
 

McDonald’s perd le nom « Big Mac » en Europe

 
5 juin 2024 | Par La Presse Canadienne
Crédit photo: La Presse Canadienne / Steven Senne

Un haut tribunal de l’Union européenne a estimé mercredi que McDonald’s avait perdu sa marque Big Mac dans le bloc de 27 pays, donnant raison à son rival irlandais Supermac’s dans une bataille juridique de longue haleine.

Le Tribunal de l’UE a déclaré dans son arrêt que le géant américain de la restauration rapide n’avait pas prouvé qu’il utilisait réellement le nom Big Mac sur une période de cinq ans pour des sandwichs au poulet, des produits à base de volaille ou des restaurants. Le Big Mac est un hamburger composé de deux galettes de bœuf, de fromage, de laitue, d’oignons, de cornichons et de sauce Big Mac, selon le site web de l’entreprise.

L’entreprise irlandaise ne vend pas de sandwich appelé Big Mac, mais en a un appelé Mighty Mac, qui contient les mêmes ingrédients. Mais la décision ne porte pas uniquement sur le nom des hamburgers.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Le litige a éclaté après que Supermac’s, basé à Galway, ait commencé à envisager des plans d’expansion en Europe et demandé l’enregistrement de sa raison sociale dans l’UE. McDonald’s s’y est opposé, affirmant que les consommateurs seraient désorientés parce qu’elle avait déjà déposé une marque pour le nom Big Mac.

En 2017, Supermac’s a demandé à l’Office de la propriété intellectuelle de l’Union européenne de révoquer l’enregistrement de la marque Big Mac de McDonald’s, estimant que l’entreprise américaine n’avait pas pu prouver qu’elle avait utilisé le nom pour certaines catégories pendant cinq ans. En Europe, c’est la période pendant laquelle une marque doit être utilisée avant de pouvoir être retirée.

Après que l’autorité de régulation eut partiellement approuvé la demande de Supermac, McDonald’s a fait appel devant le tribunal de l’UE.

« Une victoire à la David contre Goliath »

« McDonald’s n’a pas prouvé que la marque contestée a fait l’objet d’un usage sérieux en relation avec des sandwiches au poulet, des aliments fabriqués à partir de produits à base de volaille ou des services associés à l’exploitation de restaurants rapides, de services au volant ou de restaurants à emporter », a déclaré le tribunal dans un résumé de sa décision.

Supermac’s a présenté la décision comme une victoire à la David contre Goliath. Son directeur général, Pat McDonagh, a accusé McDonald’s d’« intimider les marques pour étouffer la concurrence ».

« Il s’agit d’une décision importante qui adopte une approche de bon sens à l’égard de l’utilisation des marques par les grandes multinationales. Elle représente une victoire importante pour les petites entreprises du monde entier », a estimé Pat McDonagh.

McDonald’s ne s’est pas laissé déconcerter par l’arrêt, qui peut faire l’objet d’un recours devant la Cour de justice de l’Union européenne, la plus haute juridiction de l’Union, mais uniquement sur des points de droit. La décision du Tribunal de l’UE n’affecte pas notre droit d’utiliser la marque « Big Mac », a déclaré la société dans un communiqué de presse.

« Notre emblématique Big Mac est apprécié par nos clients dans toute l’Europe, et nous sommes ravis de continuer à servir fièrement les communautés locales, comme nous le faisons depuis des décennies. »

Mots-clés: International
Marketing
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #24
-6.18 %arrow_drop_down
0.01 %arrow_drop_up
-0.32 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici