brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

McDonald’s met fin à quatre décennies de partenariat olympique

 
19 juin 2017 | Par Pierre-Alain Belpaire

Depuis 1976 et les Jeux de Montréal, le célébrissime M jaune de McDonald’s était de chaque olympiade, présent sur les panneaux publicitaires, à l’intérieur et aux abords des stades et, bien évidemment, sur les écrans de télévision du monde entier. Depuis quatre décennies, des restaurants étaient également installés au sein du Village Olympique. Pourtant, à la surprise générale, la chaîne de restauration rapide et le Comité International Olympique (CIO) ont annoncé vendredi dernier la fin de cet historique partenariat.

« Afin de suivre notre plan de croissance global, il nous fallait revoir et repenser nos occasions d’affaires, explique, dans un communiqué, Silvia Lagnado, directrice du marketing mondial de McDonald’s. Avec la coopération du CIO, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur différentes priorités. »

McDonald’s fera ses grands adieux à l’univers sportif l’an prochain, lors des Jeux de Pyeongchang. Le CIO a indiqué ne pas envisager, pour l’heure, « de trouver un remplaçant direct à McDonald’s dans la catégorie des services de restauration au détail ». McDonald’s faisait partie des 13 partenaires de premier plan des Jeux Olympiques, aux côtés de Coca-Cola, Panasonic ou encore Omega.

La Coalition Poids s’est immédiatement réjouie de cette annonce, saluant « cette dissociation entre le sport et de la malbouffe, qui contribuera à un message plus cohérent et positif pour la santé ». « Le logo olympique est très prisé par les géants de l’industrie de la malbouffe, qui profitent des valeurs véhiculées par cet événement pour redorer leur image, explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition québécoise sur la problématique du poids. En plus de renforcer le lien affectif avec la malbouffe, cette stratégie de marketing offre à ces produits une aura plus santé liée au style de vie des athlètes. »

La Coalition, qui rappelle au passage que « 56 % des Québécois sont en désaccord avec la commandite du sport récréatif pour les moins de 12 ans par des chaînes de restauration rapide », rêve de voir disparaître d’autres partenaires internationaux (comme Coca-Cola) ou « supporters officiels » (General Mills, Cadbury, Christie…). « Nous espérons qu’il s’agit d’un précédent qui va inciter l’équipe olympique canadienne à choisir des commanditaires plus compatibles avec les principes fondamentaux de l’olympisme, dont l’éducation par le bon exemple et la responsabilité sociale. »

(Photo : Les installations de McDonald’s dans le parc olympique de Londres en 2012. Crédit : wikimedia)

Pour suivre McDonald’s Canada :

Mots-clés: Québec (province)
International
Marketing
Événement
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).