Masque ET visière en salle à manger : « Nécessaire », selon le Dr Arruda

 
30 juin 2020

Le 11 juin dernier, quelques jours avant la réouverture des salles à manger, l’Association Restauration Québec avait demandé aux autorités de réévaluer leur décision d’imposer, au personnel, le port combiné du masque et de la visière. L’ARQ souhaitait que « les exploitants [puissent] déterminer les équipements nécessaires en fonction du risque possible d’infection, dans le cadre des tâches quotidiennes des employés ».

Jeudi dernier, le Dr Horacio Arruda a répondu par la négative à cette requête de l’ARQ. « Nous comprenons que le port d’équipement de protection individuelle (EPI) est un changement de pratique pour les travailleurs et représente des coûts importants pour votre secteur, a-t-il indiqué à l’Association qui a publié cette réponse sur ses plateformes. Toutefois, nous jugeons que le port du masque de procédure et d’une protection oculaire est nécessaire, lorsque la distanciation physique recommandée ne peut être respectée afin de réduire les risques liés à la propagation de la COVID-19. Pour ce qui est du port de la visière seule, il s’agit d’une solution de tout dernier recours, en cas de risques à la sécurité des travailleurs. Elle n’est donc pas recommandée pour le secteur de la restauration. »

Et le directeur national de Santé publique de conclure : « Bien qu’il y ait une accalmie actuellement, il faut demeurer vigilant et prêt, considérant les probabilités que ce virus revienne en force, lors d’une seconde vague, sont réelles ».

La lettre intégrale du Dr Arruda est disponible sur le site de l’ARQ.

(Crédit photo : Griffin Wooldridge / Pexels)

Mots-clés: Québec (province)
Communiqués
Lois, règlements et permis
Santé et sécurité
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).