brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Maple 3 : Démocratiser l’eau d’érable

 
13 avril 2021 | Par Marie Pâris
Crédit photo: Maple 3

Producteur acéricole de quatrième génération dans le Centre-du-Québec, Stéphane Nolet commence à s’intéresser à l’eau d’érable en 2009. « C’est un produit qu’on a toujours transformé, mais je trouvais important de travailler aussi sur la matière première », note l’entrepreneur. En 2012, il lance donc sa marque d’eau d’érable naturelle, Maple 3. L’eau, biologique, est simplement filtrée et pasteurisée.

« On est la première compagnie à avoir commercialisé de l’eau d’érable ! » souligne fièrement Stéphane. Il produit de l’eau et du sirop dans sa propre érablière, mais travaille également avec quelques autres producteurs. Il s’est ainsi constitué un réseau d’approvisionnement de 400 000 entailles, situées en régions chaudes et froides pour étirer la saison.

Dégustations, publicités, salons... La compagnie a fait beaucoup d’éducation autour du produit, encore peu connu, pendant ses premières années. Mais l’entrepreneur s’est appuyé sur les atouts de l’eau d’érable : ses propriétés d’hydratation notamment, mais aussi ses sucres simples naturels, meilleurs pour le corps que les sucres transformés. « On voulait mettre sur le marché une alternative aux boissons sucrées artificiellement, note Stéphane. Le but était aussi de faire connaître le produit de base avant de développer d’autres gammes de produits en lien avec l’eau d’érable. Comme on dit en entrepreneuriat : il faut toujours apprendre à marcher avant de courir ! »

Aromatiser l’eau d’érable

En effet, le fondateur de Maple 3 a suivi les tendances du marché. Surfant sur le succès des boissons à bulles, la marque sort ce mois-ci une nouvelle gamme d’eaux, pétillantes cette fois. L’une est à saveur de lime, un arôme classique et qui se mélange bien en cocktails, et l’autre de pêche et mangue - « cette saveur était très demandée, et elle est fortement ressortie dans nos tests organoleptiques », ajoute le fondateur Stéphane. « Nos produits ont une très bonne réception dans les bars ! »

Maple 3 a notamment été approchée par des entreprises pour développer ensemble des équipements afin d’améliorer le goût et la conservation de l’eau d’érable. Si la compagnie exporte ses eaux dans une dizaine de pays et connaît une forte demande à l’international, les consommateurs québécois ne sont pas en reste. « L’engouement pour les produits locaux nous a beaucoup aidés », ajoute Stéphane. Depuis quatre ans, la compagnie double ses revenus chaque année, et avoisinera le million de bouteilles vendues en 2021.

Pour suivre Maple 3 :

Mots-clés: Aliments et boissons
Produits du terroir
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).