Main-d’œuvre : Les hôteliers montréalais en mode solution et en mission séduction

 
31 janvier 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

À moins de n’avoir pas lu, regardé ou écouté le moindre média depuis un certain temps, la nouvelle ne devrait guère vous surprendre : une importante pénurie de main-d’œuvre frappe le Québec. Et si elle avait mis un certain temps à toucher toutes les régions et villes de la province, elle semble aujourd’hui globale et, surtout, bien installée pour durer. L’industrie du tourisme (et notamment le secteur des HRI) n’est guère épargnée. « C’est une situation très préoccupante, juge Eve Paré, PDG de l’Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM). Montréal a été touchée plus tardivement que le reste du Québec, mais là, depuis peut-être 18 mois, la pénurie s’y fait durement sentir. C’est assez criant. »

Plutôt que de constater sans agir, différents acteurs (organisations professionnelles, écoles, établissements…) sont passés en mode « solution ». L’AHGM, en collaboration avec le Centre d’Appui aux Communautés Immigrantes (CACI), organise ainsi, le 12 février prochain, une journée de recrutement au Palais des congrès de Montréal. « Lors de l’ouverture de son hôtel, un de nos membres a produit des annonces d’emplois rédigées dans plusieurs langues et diffusées sur des plateformes utilisées par différentes communautés. Et les réponses ont été nombreuses, confie Eve Paré. Cette approche m’a plu. J’ai rencontré Anait Aleksanian, la directrice générale du CACI, le principal organisme qui traite d’employabilité auprès des clientèles immigrantes. L’idée d’utiliser nos forces et nos réseaux respectifs pour organiser ce salon s’est imposée naturellement. »

Des représentants d’une cinquantaine d’établissements hôteliers de la région métropolitaine y accueilleront les visiteurs et leur détailleront les postes, aussi nombreux que variés, actuellement vacants dans leurs entreprises respectives. Si l’événement gratuit est ouvert à tous (l’invitation a notamment été transmise aux écoles hôtelières), il s’adresse donc plus particulièrement aux nouveaux arrivants. Des représentants du CACI renseigneront par exemple les visiteurs qui désireraient mettre à jour leur C.V. ou en savoir plus sur la manière dont se déroule, sous nos latitudes, un entretien d’embauche. Mais pas question de consacrer du temps aux voyageurs de passage et simples curieux ne disposant pas de permis de travail : Eve Paré insiste sur le fait que cette journée est destinée aux candidats « aptes et en règle ». « Pourquoi ? Tout simplement parce que des centaines de postes sont à combler maintenant, tout de suite, et non dans quelques mois. Il y a urgence ! » assène-t-elle.

Si elle indique vouloir, en toute logique, attendre le lendemain de l’événement pour dresser un bilan, la dirigeante se réjouit du très bon accueil réservé à cette première journée de recrutement. Au point de ne pas exclure qu’à l’avenir, d’autres activités du même acabit soient organisées. « On pourrait imaginer en faire un événement annuel, glisse-t-elle. En mettant sur pied un salon professionnel, l’AHGM avance sur un terrain qu’elle ne connaît pas du tout. Mais à situation exceptionnelle... »

Pour suivre l’AHGM :

Mots-clés: 06 Montréal
Événements
Professions / Emplois
Offres d’emploi
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).