MNBAQ : Marie-Chantal Lepage s’en va, Restos Plaisirs s’en vient

 
10 janvier 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

Chef et gestionnaire des espaces de restauration et du service de traiteur du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) depuis 2015, Marie-Chantal Lepage a annoncé ce jeudi qu’elle ne souhaitait pas renouveler son contrat au terme de celui-ci, soit le 31 mars prochain. Elle ne s’embarquera donc pas dans un second mandat de cinq ans.

« Ce fut un immense privilège de diriger l’ensemble de la restauration du MNBAQ et d’avoir participé au lancement du magnifique pavillon Pierre Lassonde, glisse-t-elle dans un communiqué. Ce sont des années intenses et mémorables ! Je suis fière d’avoir réalisé plus de 1 000 banquets, dont plusieurs événements d’envergure à saveur philanthropique et corporatifs. Il y a eu les grandioses célébrations d’inauguration du Pavillon Pierre Lassonde, les événements majeurs liés à la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec et les inoubliables banquets… Je quitte le musée avec le sentiment d’avoir relevé de grands défis et d’avoir laissé un héritage gastronomique dans ce lieu d’exception. »

Les cuisines de ce lieu exceptionnel, niché au cœur des Plaines d’Abraham, c’est le Groupe Restos Plaisirs qui en prendra les commandes dès le 1er avril 2020. Il en sera le « concessionnaire officiel » pour les cinq prochaines années. « Je suis très fier de ce partenariat », confie Pierre Moreau, PDG du dynamique regroupement. Pour succéder à Marie-Chantal Lepage, Restos Plaisirs a dû répondre à l’appel d’offres, remplir diverses conditions et multiplier les rencontres avec les responsables du Musée. « Nous ne sommes vraiment pas arrivés là par hasard », résume le dirigeant.

Si, dans un premier temps, les troupes de Pierre Moreau exploiteront les lieux dans leur configuration actuelle, elles devraient rapidement y apporter leur propre touche et effectuer certaines transformations. « On va opérer les lieux durant quelques mois pour bien saisir la réalité du Musée. Par la suite, pour miser sur notre expérience et nos forces et en fonction des besoins du MNBAQ, on apportera certaines modifications. Lesquelles ? Même si je le savais, je ne vous le dirais pas… » Car, rappelle à maintes reprises le PDG, toute décision devra être prise en concertation avec le partenaire avant d’être communiquée et appliquée.

Soucieux depuis quelque temps de développer davantage son service traiteur, le Groupe Restos Plaisirs se félicite de s’implanter dans un « site extraordinaire », posé dans un « environnement magnifique », et de pouvoir y rencontrer de nouveaux publics. « C’est sans doute la plus belle offre de salle à Québec, s’enorgueillit Pierre Moreau, cachant difficilement sa joie et son impatience. Lorsqu’on s’est installés au Concorde, on a démontré qu’on était capables de travailler avec des partenaires. Vu le cadre, vu l’importance du Musée, on aura sans doute divers ajustements à faire, quelques apprentissages, mais je suis persuadé qu’on va parfaitement remplir notre contrat. Grâce à notre savoir-faire, on pourra mettre sur pied un restaurant, voire des restaurants de musée comme on n’en a jamais vu au Québec. »

Quant au mystère entourant le nom de celui ou de celle qui succédera à la chef Lepage aux fourneaux du MNBAQ, Pierre Moreau botte, pour l’heure, en touche, se contentant de rappeler que son groupe compte en ses rangs « de nombreux cuisiniers de grande qualité ».

Pour suivre Resto Plaisirs :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Nominations
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).