Lucratif, le tourisme d’affaires au Québec

23 septembre 2019

Selon l’Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ), le tourisme d’affaires aurait rapporté plus de 602 millions de dollars dans la province en 2018, indiquait La Presse dans un récent article. Au total, plus de 3 443 congrès et événements se sont traduits par 1 000 000 de nuitées un peu partout sur le territoire. Pour plusieurs établissements hôteliers, le tourisme d’affaires représenterait jusqu’à 60 % du chiffre d’affaires global. En tête de lice, le Palais des congrès de Montréal aurait à lui seul généré un peu plus de 22 % des dépenses liées à cette forme de tourisme.

Lucrative… et récurrente

La clientèle d’affaires s’avère intéressante à conquérir pour de multiples raisons. D’abord, elle tend à dépenser plus que la clientèle découlant du tourisme d’agrément : services de traiteur, repas au restaurant, magasinage, activités récréatives…

Ensuite, elle tend à visiter le Québec en dehors de la haute saison touristique, ce qui permet aux établissements hôteliers d’avoir un meilleur taux d’occupation et à toutes les entreprises offrant des services connexes de maintenir leur personnel en poste à longueur d’année : une bouffée d’air frais pour les économies locales.

Surtout, les touristes d’affaires sont très susceptibles de se laisser séduire ! Dans un sondage réalisé par Tourisme Montréal, 84 % des répondants « touristes d’affaires » auraient signalé leur intérêt à revenir visiter la métropole pour un séjour d’agrément. Voilà qui doit motiver les spécialistes de chaque destination à formuler des propositions attrayantes et incontournables !

(Crédit photo : Facebook / Palais des congrès de Montréal)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.