Livraison : Les 18-24 ans en sont friands

25 mai 2018

Les restaurateurs qui souhaitent miser sur le service de livraison ont intérêt à se munir d’une application en ligne s’ils souhaitent attirer et fidéliser les jeunes clients.
 
Un récent sondage SOM réalisé pour le compte de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), révèle que 92 % des jeunes consommateurs âgés entre 18 et 24 ans prévoient utiliser un service de livraison de restaurant au cours de la prochaine année. De plus, 25 % d’entre eux comptent même commander plus souvent des repas en livraison au cours de l’année 2018.
 
Quant au mode privilégié pour passer une commande, les 18-24 ans favoriseront l’utilisation d’une application (UberEats, Foodora, etc.) dans une proportion de 66 %, alors que c’est complètement l’inverse pour les 25 ans et plus qui, dans 66 % des cas, utiliseront plutôt la méthode traditionnelle, soit décrocher le combiné.
 
Une tendance lourde
 
Comme le développement des services de livraison est une tendance lourde en restauration, l’enquête réalisée a permis de constater que la population du Québec est déjà une grande adepte de ce type de service, alors que 79 % des consommateurs disent avoir commandé au moins un repas de cette façon pendant la dernière année. La tendance est encore plus grande à Montréal, alors que pour cette ville seulement, ce sont 82 % des consommateurs qui disent avoir utilisé ce service durant cette même période.
 
Le marché québécois semble déjà être à maturité, selon les résultats du sondage. Le nombre de livraisons devrait demeurer inchangé au Québec pour l’année 2018, alors que 80 % des Québécoises et Québécois pensent commander un repas en livraison, soit un pourcentage identique à 2017.
 
(D’après Communiqué)

Pour suivre l’ARQ :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.