Livia : Le RYU Westmount vous initie à l’art délicat du matcha

31 octobre 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

  • Ouverture officielle : août 2018
  • Nombre de places assises  : 6 au Livia, 48 au RYU Westmount
  • Propriétaires  : David Dayan et Jason Lamarre
  • Design  : Ménard Dworkind Architecture & Design

Déjà (doublement) présente à l’aéroport montréalais, sur la rue Peel et à Laval, la bannière RYU s’est récemment installée sur l’artère Sainte-Catherine, à Westmount. Ce cinquième établissement, s’il offre, comme ses prédécesseurs, makis et pokés, présente la particularité de disposer d’un bar à matcha, baptisé Livia. « C’est assez original et unique, sourit le copropriétaire, Jason Lamarre. Nous sommes les premiers à Montréal. Il y a bien quelques autres professionnels qui offrent du matcha ou se spécialisent dans le thé, mais nous offrons une qualité et une diversité d’un niveau inégalé. »

Le matcha, cette poudre particulièrement fine obtenue en broyant du thé vert et réputée pour sa forte concentration en anti-oxydants, vitamines et fibres, y est mis en valeur de diverses manières : classiques lattés, thés verts et cafés, ainsi que mets innovants comme des bols d’açaï, des toasts ou des « lattés infusés aux super-aliments ». « Nous nous adressons tant aux amateurs de matcha, ceux qui connaissent le produit et veulent trouver du matcha de haute qualité, qu’aux clients qui n’y connaissent rien et n’en ont jamais consommé, poursuit Jay Lamarre. Tous les membres de l’équipe sont formés et prêts à répondre aux questions des curieux, sur les effets du matcha ou sur son origine par exemple. »

De l’aveu-même du maître des lieux, l’objectif premier n’a jamais été de faire du RYU Westmount ou du Livia un « endroit zen » ; il règne tout de même dans l’établissement imaginé par le studio MWAD (Ménard Dworkind Architecture & Design) une ambiance intime et stimulante, favorisant la relaxation, voire « la pleine conscience » ! Les tons pastel, l’apaisante luminosité et les innombrables plantes font voyager le client, tout comme l’utilisation, dans le décor, de plusieurs pièces de bois directement importées du Japon.

Si l’association des sushis et de l’univers du thé n’est pas classique, la consommation de ces deux symboles nippons est « fortement complémentaire », assure le copropriétaire. L’installation du Livia au cœur d’un restaurant RYU est un essai, rappelle-t-il. Rien n’indique que d’autres bars à matcha seront installés dans les premiers établissements du groupe ou dans la sixième adresse qui devrait être prochainement inaugurée sur Laurier. « On verra la réponse du public, on va analyser tout cela. Si on voit une opportunité, peut-être, mais on veut prendre notre temps. » Très tranquille et très zen, cette réponse…

(Crédit photo : Karolina Jez)

Livia Matcha/RYU de Westmount , 4185 rue Sainte-Catherine, Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.