brightness_4
 

LE COMMERCE DU TOURISME, DE L’HÔTELLERIE ET DE LA RESTAURATION

Liste de questions pour vous aider à concevoir / construire votre modèle d’affaires

 
11 août 2015 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

QUELQUES QUESTIONS POUR VOUS AIDER À FORMULER VOTRE MODÈLE D’AFFAIRES

L’opportunité d’affaires / la raison d’être de votre entreprise

  • Quelle est votre idée ?
  • D’où vient-elle ?
  • Comment l’avez-vous travaillée ?
  • Est-elle protégeable et protégée (exemple : brevet) ?

Le marché

  • Quels sont les critères génériques semblant favorables à votre projet (exemple : croissance de la taille du marché, changement des modes de consommation, et, etc.) ?
  • Quel est le marché ?
  • Avez-vous analysé ses opportunités et ses menaces ?

Le secteur d’affaires et la concurrence

  • Qui sont vos concurrents dans ce secteur et comment pensez-vous qu’ils répondent aux questions du présent document ?
  • Quelles sont les conventions à l’œuvre dans le secteur d’activité où s’insère le projet ?
  • Comment avez-vous pris connaissance des règles ou des conventions relatives à la façon de faire des affaires dans votre secteur d’activité (exemple : expérience professionnelle, réseau, recherche, et, etc.) ?

Les ressources clés

  • Quelles sont les ressources (tangibles et intangibles nécessaires pour votre projet ?

Les activités clés

  • Qu’allez-vous en faire ? Comment allez-vous les agencer, les utiliser ?
  • De quoi vont-elles vous rendre capable ?
  • Quelles compétences allez-vous construire ?

Les partenaires clés

  • Quels sont les acteurs possédant les ressources dont vous avez besoin et que vous aimeriez voir devenir parties prenantes de votre projet ?
  • Comment allez-vous vous y prendre pour, d’une part, les approcher et, d’autre part, les convaincre ?
  • Comment avez-vous pris connaissance des critères (d’investissement) utilisés par les stakeholders que vous rencontrez (expérience professionnelle, recherches, discussion avec des professionnels, conseil, et, etc.
  • Quelles sont les conventions propres aux parties prenantes que vous allez prochainement solliciter ?

Le modèle de coût

Le calcul du coût de revient des produits offerts est un bon exemple de facteur critique de survie dans le commerce de la restauration alimentaire.

  • Quels sont vos coûts fixes ?
  • Quel est le pourcentage de coûts variables ?

Proposition de valeur

  • Quelle valeur (générique) votre projet génère-t-il, ou autrement dit qu’est-ce qu’il apporte au marché ? Comment cette valeur est-elle générée ?
  • Comment est-elle rémunérée (volume et canal) ?
  • Quelle valeur singulière votre projet génère-t-il pour chaque catégorie de partie prenante ?
  • Comment est-elle générée puis restituée (part du gâteau) ? [1]
  • Comment faire grossir le gâteau ?
  • Avez-vous anticipé le pouvoir et l’attitude des stakeholders ? [2]

Les clients cibles

  • Comment avez-vous approché votre cible, comment l’avez-vous délimitée ?

Le modèle de revenus

  • Avez-vous une idée de votre chiffre d’affaires potentiel ?
  • Quels sont vos objectifs ?
  • Quels sont vos facteurs clés de succès [3]
  • Quels sont vos facteurs critiques de survie ? [4]

Source : Jouison E, Verstraete T. (2008) Business model et création d’entreprise. Revue française de gestion no 181, p. 175-197.

⬅️ La page : MODÈLE D’AFFAIRES des entreprises de restauration alimentaire

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

Notes

[1La métaphore du gâteau est utilisée pour montrer que l’ensemble des parties participe à la recette en apportant ses ressources et que chacun va récupérer une part du gâteau (ou plus exactement de la rémunération de celui-ci).

[2En apportant des ressources, son possesseur devient une partie prenante (stakeholder). — Verstraete, (2012, p. 12)

Les stakeholders sont les groupes sans le support desquels l’entreprise cesserait d’exister. — Jouison et Verstraete (2006, p. 4).

[3Les facteurs clés de succès sont les prérequis repérables et nécessaires dans chaque secteur d’affaires pour opérer de façon compétitive. Il s’agit des ressources clés, compétences clés, activités clés, processus clés, et, etc., qu’une entreprise doit absolument maîtriser si elle ne veut pas se trouver dans une situation concurrentielle désavantageuse.

« Un facteur clé de succès renvoie ainsi aux éléments de l’offre qui ont une valeur pour le client ou aux éléments qui procurent un avantage de coûts au sein de la chaîne de valeur (Atamer et Calori, 1993). Leur maîtrise est donc a priori un gage de compétitivité minimale dans une activité donnée et le stratège doit réfléchir régulièrement à la maîtrise de ces éléments par son entreprise pour se maintenir dans une activité ou entrer dans une nouvelle. » — Demil et al. (2013, p. 30)

[4Les facteurs critiques indiquent les prérequis à maîtriser dans un secteur, sans quoi la survie de l’entreprise est rendue pratiquement impossible.

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).