LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les trois niveaux d’intervention pour la création d’une offre de restauration alimentaire

 
14 juillet 2020 | Par Christian Latour

L’OFFRE DE RESTAURATION ALIMENTAIRE UNE CRÉATION SUR TROIS NIVEAUX

La création d’une proposition de valeur pour une entreprise de restauration alimentaire nécessite une intervention sur trois niveaux :

L’offre principale (l’offre nourriture et boisson)

Au niveau le plus fondamental se trouve la formulation de l’offre principale de l’entreprise, c’est-à-dire son offre nourriture et boisson. L’offre nourriture et boisson est l’essence même de la restauration alimentaire, ce qui fait que la restauration alimentaire est ce qu’elle est, et ce, sans quoi elle ne serait pas.

Les produits et services complémentaires

Au deuxième niveau, il convient de bonifier l’offre principale en lui ajoutant les produits et services complémentaires considérés comme essentiels (il s’agit des éléments génériques généralement associés à l’offre de restauration alimentaire).

Les autres créateurs de valeur

Au troisième niveau on retrouve la totalité des autres éléments de valeur que les entreprises de restauration alimentaire ajoutent à leurs propositions alimentaires et à leurs produits et services complémentaires, dans le but de séduire et de satisfaire les clients au-delà de leurs attentes. Cette catégorie incorpore, entre autres, les expériences (cognitives, émotionnelles, sensorielles, et, etc.) que les entreprises de restauration alimentaire proposent à leurs clients, sur l’ensemble de leurs divers points de contact, qu’il soit physique ou virtuel.

Conclusion

Lors de l’élaboration de l’offre de restauration alimentaire, les créateurs doivent premièrement déterminer et satisfaire les besoins essentiels qu’ils veulent combler. Ensuite, ils doivent ajouter à leur offre principale les produits et les services complémentaires nécessaires. Finalement, ils doivent trouver le moyen d’enrichir les deux premiers niveaux jusqu’à l’obtention d’un produit global distinctif.

Le produit final doit, en fin de compte procurer, aux clients cibles de l’entreprise, des expériences qui vont les satisfaire au-delà de leurs attentes, et cela, quels que soient les points de contact utilisés par les clients.

« Enfin, le rôle du marketing est d’assembler autour de l’avantage essentiel et du produit réel [la carte nourritures et boissons] un produit global qui offrira au client certains services et bénéfices supplémentaires. » — Armstrong et Kotker (2016, p. 213)

« Les consommateurs envisagent le produit comme un ensemble d’avantages capables de satisfaire leurs besoins. » — Armstrong et Kotker (2016, p. 213)

⇐ Les produits, les services, les autres créateurs de valeur et la proposition de valeur

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 12 juillet 2020.

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).