Les tenanciers de bars contre l’abaissement du taux d’alcoolémie

 
14 novembre 2007

À l’instar de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ), l’Union des tenanciers de bars du Québec (UTBQ) s’oppose fortement au projet de loi mis de l’avant par Julie Boulet, ministre des Transports du Québec. Ce dernier prévoit abaisser le taux d’alcoolémie permis de 0,08 mg par 100 ml de sang à 0,05 mg.

Selon Peter Sergakis, président de l’Union, ce projet passera totalement à côté de l’objectif, qui est de réduire le nombre d’accidents de la route liés à l’alcool. En effet, non seulement cela aurait-il de sérieuses conséquences pour les bars, les restaurants et les hôtels en incitant les clients à modifier leurs habitudes, mais surtout cela ne changerait rien au problème visé, les décès reliés aux accidents de la route n’étant pas attribuables aux taux d’alcoolémie inférieurs à 0.08 mg par 100 ml, mais plutôt aux individus avec un taux supérieur à 0,08 mg et principalement aux récidivistes, selon les statistiques.

L’UTBQ demande donc à Mme Boulet de reconsidérer sa décision et de chercher une autre solution plus adéquate, c’est-à-dire qui atteindrait ses objectifs tout en ne pénalisant pas les tenanciers et leurs clients.

Mots-clés: Québec (province)
Lois, règlements et permis

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).