brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Les salles à manger des RPA rouvrent en zone rouge

 
24 mars 2021
Crédit photo: Pexels

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a annoncé que les résidences privées pour aînés (RPA) situées dans des régions au palier d’alerte maximale et dont 75 % des résidents ont été vaccinés depuis plus de 21 jours seront autorisées à rouvrir leurs salles à manger dès aujourd’hui. Les réouvertures des salles à manger se feront de façon graduelle en fonction de l’évolution de la campagne de vaccination.

« La fermeture temporaire des salles à manger des RPA était une mesure nécessaire afin de protéger les résidents et de limiter les risques de propagation de la pandémie. Grâce à nos efforts des derniers mois, la situation s’est améliorée et il sera maintenant possible pour nos aînés d’y prendre des repas, a indiqué Marguerite Blais par voie de communiqué. Il s’agit d’une excellente nouvelle, car je suis bien consciente que plusieurs résidents ont davantage souffert d’isolement dans la dernière année, et j’y suis très sensible. Le respect des consignes demeure essentiel, et ce, même pour les résidents qui ont reçu le vaccin afin de vaincre ce virus. »

La réouverture des salles à manger en zone rouge, dans le respect de mesures sanitaires strictes, est possible notamment en raison du taux de vaccination très élevé dans ces milieux de vie. Il est toutefois impératif de poursuivre l’application de toutes les mesures sanitaires actuelles qui visent à limiter la transmission du virus. Les exploitants devront s’assurer que toutes les mesures sont en place afin de faire respecter, en tout temps, la distanciation physique de deux mètres. Les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) devront être rigoureusement appliquées tant à l’intérieur de la salle à manger qu’aux abords de celle-ci.

35 résidents maximum

Parmi les mesures strictes à respecter, plusieurs services pour un même repas devront être offerts aux résidents afin de réduire le nombre de personnes pouvant avoir accès en même temps à la salle à manger. Selon la grandeur de la salle, un maximum de 25 à 35 résidents pourra avoir accès à la salle à manger lors d’un même service. Une attention particulière devra être portée aux surfaces fréquemment touchées : celles à risque élevé de contamination dans la salle à manger devront être nettoyées et désinfectées minimalement entre chaque service.

Deux personnes au maximum pourront s’asseoir à une même table. Il sera ainsi possible d’installer un plexiglas au milieu d’une petite table afin de permettre à deux personnes de s’y asseoir sans avoir à respecter la distanciation physique. Les repas de style buffet et bar à salades devront être retirés. Pour les unités de soins, le concept de bulle pourra être appliqué. Enfin, les visiteurs et les personnes proches aidantes ne pourront pas avoir accès à la salle à manger.

Les exploitants devront également assurer une surveillance du respect des consignes en vigueur lors des déplacements des résidents, notamment en ce qui concerne le port du masque d’intervention ou du couvre-visage et la distanciation physique. Les attroupements, dans les ascenseurs ou devant la salle à manger, par exemple, doivent être évités.

Mots-clés: Québec (province)
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).