brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Les restaurants réduisent les menus et augmentent les prix

 
20 septembre 2022
Crédit photo: Unsplash / Jessie McCall

Les restaurants canadiens augmentent leurs prix, rapetissent leurs menus et réduisent leurs heures d’ouverture afin de survivre à l’inflation et aux pénuries de main-d’œuvre, indique un nouveau rapport de Restaurants Canada intitulé Foodservice Facts.

Les prix des menus dans les restaurants à service complet devraient augmenter de 7,8 % d’ici la fin de 2022, par rapport à l’année précédente, et environ un tiers des établissements s’attendant à ce que les prix augmentent de 15 %. Du côté des restaurants de restauration rapide, ils devraient augmenter de 7,1 % d’ici la fin de l’année.

Certains établissements diminuent également le nombre de plats au menu ou réduisent les portions, changent de fournisseurs et absorbent les augmentations de coûts, selon le rapport.

« Le cercle vicieux se trouve dans l’effet cumulatif des pénuries de main-d’œuvre, a affirmé Philman George, chef d’entreprise d’Aliments High Liner, dans le rapport. Cela donne au client non seulement moins de nourriture pour son argent, mais aussi une diminution potentielle des niveaux de service auxquels il était habitué avant la pandémie. »

Selon lui, les restaurants qui connaissent du succès sont ceux qui s’attaquent à la hausse des coûts alimentaires avec une « approche à plusieurs volets », y compris l’approvisionnement créatif d’ingrédients à moindre coût, la simplification ainsi que la réduction des menus pour réduire le gaspillage alimentaire.

Un manque à combler

L’embauche dans le secteur de la restauration est à la traîne par rapport à la reprise globale de l’emploi au pays, avec une main-d’œuvre qui comptait, en date du mois de mai, 171 300 travailleurs de moins qu’avant la pandémie. Les postes d’arrière-boutique, comme ceux de cuisiniers, et autres emplois de cuisine ont été les plus difficiles à pourvoir, la plupart des restaurants fonctionnant à 80 % de leur capacité normale en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

Selon Statistique Canada, en mars 2022, le nombre de postes vacants dans les services d’hébergement et de restauration a augmenté de 37,2 % (+42 900) par rapport au premier trimestre de l’année précédente, pour s’établir à 158 100 postes vacants au Canada.

L’industrie continue de connaître des difficultés sur le plan financier, la moitié des restaurants du pays fonctionnent à perte ou atteignent tout juste le seuil de rentabilité. De plus, le trafic piétonnier vers les restaurants reste inférieur aux niveaux d’avant pandémie et les ventes réelles ajustées en fonction de l’inflation étant inférieures de 11 % aux résultats de 2019.

(Avec La Presse Canadienne)

Pour lire le rapport complet : Foodservice Facts 2022

Pour suivre Restaurants Canada :

Mots-clés: Canada
Statistiques
Restauration
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).