brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les prévisions

 
24 mars 2022 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

Les insuffisances de la prévision classique

Toute la démarche de la prévision classique peut être caractérisée de la manière suivante :

  • Une vision parcellaire,
  • Des variables quantitatives,
  • Des relations statiques entre ces variables,
  • L’explication de l’avenir par le passé,
  • Une méthode fondée sur le déterminisme.

« La prévision s’applique au court et au moyen terme, car […] elle suppose une très grande stabilité des facteurs externes du système qu’elle étudie. Et plus l’environnement de ce système se déstabilise et devient incertain, plus l’horizon prévisionnel se raccourcit. » — Poquet et Fleury (1985, p. 59)

« Les recherchent menées sur plusieurs décennies par Philip Tetlock, professeur à la Wharton School, ont démontré que les gens sont capables de voir assez précisément certains événements sur des périodes allant jusqu’à un an (croissance du PIB, politiques macroéconomiques, cycles économiques, avancées technologiques et conflits géopolitiques). Mais la précision décroît ensuite rapidement et, au-delà de trois à cinq ans, elle se dissipe dans les brumes du hasard. » — Bent Flyvbjerg (2022, p. 62)

« Si la vitesse compte beaucoup dans la réussite des mégaprojets. C’est parce que les risques et l’incertitude augmentent avec l’allongement des délais. » — Bent Flyvbjerg (2022, p. 62)

« […] le temps est une fenêtre. Plus elle est grande, plus les ennuis peuvent passer au travers, de même que les catastrophes imprévisibles, qu’on appelle aussi cygnes noirs. » — Bent Flyvbjerg (2022, p. 66)

« Plus les délais s’allongent, plus le risque d’échec final augmente... » — Bent Flyvbjerg (2022, p. 66)

« Ce n’est pas l’ampleur de nos erreurs de prévisions qui est surprenante, mais l’inconscience que nous en avons. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 13)

« Les Cygnes Noirs étant imprédictibles, nous devons nous adapter à leur existence (au lieu de tenter naïvement de les prévoir). » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 14)

« Je fais aussi l’affirmation plus audacieuse (et plus ennuyeuse) qu’en dépit de notre évolution et de l’accroissement de notre savoir, ou peut-être à cause de cette évolution et de cet accroissement, l’avenir sera de moins en moins prédictible, alors que la nature humaine comme les “science” sociales semblent conspirer à nous dissimuler cette idée. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 23)

« Les prévisions sont tout simplement impossibles. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 23)

« L’histoire et société ne rampe pas, elles vont de fracture en fracture, et sont soumises dans l’intervalle à quelques vibrations. Et pourtant, nous (et les historiens avec nous) nous plaisons à croire au prédictible, à une légère progression graduelle. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 37)

« […] si l’on croit au libre arbitre, on ne peut pas vraiment croire aux prévisions en économie et en sciences sociales. Il est impossible de prédire le comportement des gens… » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 245)

« Si vous devez un jour tenir compte d’une prévision, gardez bien à l’esprit la fragilité croissante de son exactitude au fil du temps. » — Nassim Nicholas Taleb (2020, p. 275)

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 19 février 2022.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2023 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).