LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les placements

23 juillet 2018 - Par Christian Latour

Les placements sont des actifs non courants, de l’argent que l’entreprise à investi dans l’achat de valeurs mobilières ou immobilières.

« L’entreprise qui dispose d’un surplus de liquidités a intérêt à le faire fructifier en l’investissant dans différents placements, qui peuvent être détenus pour une période plus ou moins longue. » — Girard et al. (2018, p. 230)

Selon Laroche, Marmousez et Dissou (2016, p. 101), les placements peuvent relever de différentes catégories :

  • Les placements en actions et en obligations, détenues dans le but de dégager des revenus comme des intérêts, des dividendes et / ou des gains en capital.
  • Les placements en actions dans une entreprise en vue de créer avec elle des relations d’affaires durables.
  • Les immeubles de placement détenus pour en tirer un loyer, valoriser le capital ou pour ces deux raisons.
  • Les instruments financiers dérivés.

Au moment de leur acquisition, les dirigeants de l’entreprise doivent décider de leurs intentions à l’égard de chaque placement.

Les placements détenus dans le but de dégager des revenus d’intérêts ou de dividendes, ou des gains en capital

Il s’agit d’investissement fait en utilisant les excédents de trésorerie, dans le but uniquement de maximiser l’argent gagné et non d’établir des relations d’affaires durables.

Les placements acquis avec l’intention d’établir des relations d’affaires durables

Il s’agit d’investissement stratégique avec l’intention de contribuer au développement et à la croissance des affaires de l’entreprise.

Contrairement au placement détenu dans le but uniquement de gagner rapidement le plus d’argent possible, ce genre de placements a donc pour but de créer des relations d’affaires durables avec des entreprises partenaires.

Les placements dans l’immobilier (les immeubles de placement)

Il s’agit d’investissement avec l’intention de gagner de l’argent sous forme de loyer ou sous forme de valorisation du capital investi et idéalement pour ces deux raisons.

Dans cette optique, l’entreprise de restauration alimentaire n’utilise pas le bien immobilier, ni pour ses activités de production ni pour la fourniture de biens ou de services à d’autres entreprises, ni pour des fins administratives ni pour vendre dans le cadre de son activité régulière. Il s’agit uniquement d’un placement pour gagner de l’argent.

Les instruments financiers dérivés

Il s’agit d’investissement avec l’intention de gagner de l’argent en utilisant des instruments financiers dont la valeur fluctue en fonction de référentiels, tel que le prix d’un titre, le prix d’une marchandise (par exemple le café), un taux d’intérêt ou un taux de change.

Il existe de nombreux instruments financiers dérivés. Les options [1] et les contrats à terme [2] sont les deux instruments financiers dérivés qui sont couramment utilisés.

À lire attentivement [3]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Une option est un droit d’effectuer, sans y être obligé, une opération comme l’achat ou la vente d’un bien, à un prix prédéterminé et avant une date donnée.

[2Le contrat à terme se distingue de l’option du fait que l’opération dont il fait l’objet est obligatoire.

[3L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.