LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les opportunités / les occasions d’affaires

20 avril 2019 - Par Christian Latour

« Une occasion d’affaires aussi appelée opportunité [1] est une tendance potentiellement favorable que l’on observe dans l’environnement, qui peut donner lieu à une action commerciale bénéfique pour l’entreprise. » — Kotler et al. (1998, p. 51)

« Les bonnes idées sont dans l’air et ce qui différencie les gagnants des perdants, c’est précisément leur capacité à s’organiser pour les saisir au vol, les évaluer et réussir à développer et lancer le produit correspondant. » — Philip Kotler (1999, p. 65)

« Une opportunité peut s’exprimer au travers d’une fenêtre temporelle et n’est donc pas éternelle. » — Jouison et Verstraete (2006, p. 12).

« La grande force des entrepreneurs, et l’une des clés de leur réussite réside dans leur capacité à percevoir des opportunités là où les autres ne voient rien. » — Katharina Balazs (2009, p.52)

« Une occasion n’a pas vraiment l’air d’une occasion. » — Seth Godin (2010, p. 88)

« Si vous n’avez pas compris ce double principe — exploitation des opportunités et réduction des risques —, vous entamez la course avec un handicap. — Kim et Mauborgne (2010, p. 24)

« Opportunités et risques se côtoient dans tous les cas, qu’on vise un marché déjà constitué ou un espace stratégique à créer. » — Kim et Mauborgne (2010, p. 24)

« Identifier les opportunités les plus prometteuses parmi l’infinité de possibilités existantes, tel est le défi à relever. » — Kim et Mauborgne (2010, p, 55)

« Il faut trimer dur pour s’implanter, et savoir saisir les occasions quand la chance nous sourit. » — Jérôme Ferrer (2012, p. 82)

« En effet, l’identification, la création, le développement puis la mise en valeur de l’opportunité jouent un rôle essentiel dans l’activité entrepreneuriale et fondamentale pour la création d’une entreprise. » — Filion et Ananou (2014, p. 40)

« Les leçons sont claires : il faut de l’information, donc de l’observation et de l’écoute, suivies de réflexions pour bien comprendre et développer son opportunité, puis concevoir un système organisationnel cohérent et différencié. » — Filion, Ananou et al. 2014, p. 56)

« Le marketing est sensé dicter, ou au moins inspirer, la stratégie de l’entreprise. Son rôle consiste à rechercher de nouvelles opportunités, à appliquer soigneusement la segmentation, le ciblage et le positionnement (STP, pour segmentation, targeting et positioning), s’assurant ainsi que les efforts de l’entreprise vont dans la bonne direction. Ensuite, les spécialistes du marketing sont censés peaufiner les 4P — produit, prix, (em)placement et promotion — en veillant à ce qu’ils soient cohérents entre eux et avec la stratégie STP. Après quoi ils doivent exécuter le plan et suivre attentivement les résultats. » — Philip Kotler (2016, p. 7-8)

« Les praticiens du marketing doivent savoir identifier les opportunités (autrement dit, des besoins non satisfaits ou des solutions susceptibles de rendre plus agréable la vie du client), ils doivent être capables d’élaborer et d’appliquer des plans adaptés au marché. » — Philip Kotler (2016, p. 16)

« L’opportunisme planifié nécessite d’être sensible aux signaux faibles, c’est-à-dire aux premières tendances émergentes permettant de déceler des changements importants dans la démographie, la technologie, les goûts et les besoins des clients, ainsi que dans les forces économiques, environnementales, règlementaires et politiques. » — Vijay Govindarajan (2017, p. 44)

« L’opportunisme planifié est un processus continu qui permet non seulement de déceler les changements imminents et les possibilités qu’ils peuvent offrir, mais aussi de créer des expériences pour tester et développer à plus grande échelle de prometteuses idées commerciales non linéaires. Il permet de réaliser trois choses extrêmement importantes pour l’entreprise : (1) créer un système circulatoire de nouvelles idées (2) développer la capacité à prioriser ces idées, à les étudier et à agir en conséquence (3) créer une culture adaptative reposant sur le changement continu. » — Vijay Govindarajan (2017, p. 44)}

À lire attentivement [2]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1L’emploi du mot opportunité est utilisé pour signifier une occasion favorable, et/ou des circonstances opportunes.

[2L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.