Les flexitariens toujours plus nombreux, les restaurateurs s’adaptent

3 avril 2018

Qu’ils aient décidé de modifier leur régime alimentaire pour raisons de santé, par souci d’économie ou par simple conviction, les flexitariens sont de plus en plus nombreux. Le média américain Nation’s Restaurants News a tenu à le prouver en rassemblant quelques chiffres éloquents :

  • Véganes à temps partiel

Un tiers des consommateurs américains (34 %) mangent désormais un repas entièrement végane au moins une fois par semaine.
 
 

  • La tendance est au mélange

La moitié (51 %) des consommateurs répondant à une récente étude ont indiqué s’intéresser aux viandes mélangées aux céréales et aux légumes (comme, par exemple, un burger constitué de viande et de champignons). Outre une baisse des coûts, cela permettrait, estiment-ils, d’augmenter l’apport en fibres et vitamines et de diminuer les « apports négatifs » (gras, cholestérol).
 
 

  • Pas un simple plan B

Un bol de céréales garni de noix, de fruits et légumes et présentant un séduisant dressage peut être aussi satisfaisant qu’un plat de viande et de pommes de terre, estiment aujourd’hui 48 % des Américains.
 
 

  • La viande toujours au menu

Conscients de cette vague flexitarienne, les restaurateurs américains ont adapté leurs menus… sans toutefois en faire disparaître la viande. 38 % d’entre eux offrent désormais des plats entièrement végés, en plus de ceux contenant de la viande.
 
 

  • Futur fruité

Un tiers des gestionnaires de restaurants interrogés (33 %) s’attendent à ce que les ventes de plats à base de fruits et de légumes augmentent dans le courant de la prochaine année.

(D’après NRN)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.