brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Le COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les effets à payer

 
31 juillet 2018 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

« Les effets à payer représentent des dettes portant intérêt, sous forme de billets à ordre signés par l’entreprise, sur lesquels sont précisés la somme exigible, la date d’échéances, le taux d’intérêt et le nom du bénéficiaire. Un effet à payer peut correspondre à des achats de marchandises à crédit ou à des sommes empruntées par l’entreprise. Lorsque la durée jusqu’à l’échéance spécifiée est inférieure à 12 mois, à la date de l’état de la situation financière, le poste Effets à payer apparaît dans le passif courant. Si l’échéance est au-delà de 12 mois, ce poste apparaît au passif non courant. » — Laroche, Marmousez et Dissou (2016, p. 125)

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 31 juillet 2018.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).