LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les défauts

21 juin 2018 - Par Christian Latour

Quel que soit le défaut, pour le client il ne s’agit jamais d’un petit défaut.

Les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration doivent donc être très vigilants.

Comme le dit si bien Alain Ducasse... « La différence entre un bon restaurant et un excellent ce n’est que des détails. »

On peut compléter l’affirmation d’Alain Ducasse en précisant que pour le consommateur, la différence entre un bon restaurant et un mauvais, ce n’est également que des petits détails.

Les professionnels nous disent souvent que les clients sont prêts à pardonner un petit défaut si nous savons l’expliquer ?

Malheureusement, ce n’est pas ce que nous disent les clients !

Pour la majorité des clients... à partir du moment qu’ils payent leurs factures, il n’y a pas de petits défauts acceptables.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.