LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les chefs canadiens se prononcent sur les tendances alimentaires 2012… qu’en pensent les consommateurs québécois ?

19 avril 2012 - Par Christian Latour

Dans son excellent billet, paru hier (le 18 avril), Ginette Poulin nous a présenté les résultats du plus récent sondage mené par la firme de recherche BrandSpark International pour le compte de l’Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA) [1]. Selon ce sondage, il semble que l’approvisionnement local et durable ainsi que les produits sans gluten vont régner en maître sur les menus des restaurants canadiens pour l’année 2012.

Revoici le palmarès des 10 tendances en restauration pour l’année 2012, selon les chefs canadiens qui ont répondu à cette enquête :

  • les plats d’inspiration locale... 

  • le développement durable... 

  • les repas sans gluten et les repas tenant compte des allergies alimentaires... 

  • les produits de la ferme, la simplicité et le retour aux sources... 

  • les produits santé (ex : faibles en gras, à teneur réduite en sodium, riche en fibres ou en antioxydants)... 

  • les hors-d’œuvre d’inspiration ethniques (ex. : tempura, taquitos)...
  • les camions-restaurants... 

  • les fromages artisanaux...
  • les mini desserts...

Qu’en pensent les consommateurs québécois ?

Depuis plusieurs années (à chaque début de saison), nous réalisons le même genre d’enquête auprès des consommateurs québécois. Nous menons notre recherche en faisant toujours très attention pour faire la différence entre ce qui est nouveau ou à la mode (par définition, ce qui est nouveau ou à la mode représente un certain pourcentage d’incertitude pour les restaurateurs) et ce qui est réellement tendance (par définition, les tendances représentent les désirs explicites des consommateurs).

Je tiens à vous rappeler que les TENDANCES ne sont : ni des nouveautés, ni des modes, ni des phénomènes passagers. Une tendance est un phénomène qui dure dans le temps. Elles représentent, à une date donnée (en date d’aujourd’hui par exemple), les DÉSIRS explicites (et durables) des consommateurs.

Voici donc le palmarès des 10 tendances en restauration pour l’année 2012, selon les consommateurs québécois [2], auxquels j’ai ajouté les tendances alimentaires identifiées par les chefs canadiens :

1 → Les consommateurs sont plus attirés par les restos cocon, confortables et sécuritaires, qui leur offrent une expérience sensorielle complète. Ils sont de moins en moins attirés par les restos à la mode.

2 → Ils apprécient énormément les restaurateurs qui leur accordent attention et reconnaissance et qui leur offrent des produits sur mesure, personnalisée.

3 → Ils apprécient particulièrement les restos qui offrent une grande variété de plats, petites portions à petits prix.

  • les hors-d’œuvre d’inspiration ethniques (ex. : tempura, taquitos)... 

  • les mini desserts...

4 → Une fois dans leur vie, ils veulent vivre l’expérience de la cuisine moléculaire, les autres fois, ils préfèrent la cuisine plus traditionnelle.

5 → Ils sont de plus en plus préoccupés par leur santé, ils s’intéressent donc de plus en plus à ce qu’on met dans leurs assiettes. Ils sont également très préoccupés par tout ce qui concerne l’hygiène et la salubrité.

  • les repas sans gluten et les repas tenant compte des allergies alimentaires...
  • les produits santé (ex : faibles en gras, à teneur réduite en sodium, riche en fibres ou en antioxydants)... 


6 → Ils sont à la recherche de produits le plus naturels possible, les mots authentique, biologique, cru, écologique et équitable, font désormais partie de leur vocabulaire.

  • les produits de la ferme, la simplicité et le retour aux sources...
  • les fromages artisanaux...
  • le développement durable...

7 → Ils sont en même temps « Globavore », « Locavore » et même « Hyperlocavore », ils affectionnent les restos qui leur font découvrir le monde, mais aussi les restos qui mettent en valeur les produits du terroir.

  • les plats d’inspiration locale... 

  • les hors-d’œuvre d’inspiration ethniques (ex. : tempura, taquitos)... 


8 → Ils recherchent des expériences de restauration amusantes et divertissantes. Ils fréquentent les restos beaucoup plus pour le plaisir que pour se nourrir.

9 → Ils sont à la fois des connaisseurs et des consommateurs super avertis, leurs attentes sont donc de plus en plus grandes.

10 → Ils sont très sensibles aux prix, sauf pour des occasions très spéciales. Ils fréquentent plus les restos à prix abordables, que ceux qui proposent des prix élevés. Les consommateurs veulent tout, et plus encore, et tout cela, aux meilleurs prix possibles.

  • Le cas particulier des camions-restaurants...

Pour ce qui est des camions restaurants, ce phénomène n’a encore jamais été mentionné parmi les désirs exprimés des consommateurs québécois que nous avons interrogés. Par contre, il est évident que ce phénomène suscite actuellement beaucoup d’intérêt un peu partout dans le monde. Nous le considérons donc comme un phénomène porteur d’avenir auquel nous devrons nous intéresser attentivement au cours des prochaines années.

À lire attentivement [3]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Cette enquête a été réalisée auprès de 300 chefs membres de la Fédération Culinaire Canadienne (FCC) au cours des mois de février et mars 2012.

[3L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.