Les bars et les microdistilleries s’organisent en fondant deux nouvelles associations

 
12 mai 2020

Deux nouvelles associations ont vu le jour au Québec.

Il s’agit d’abord de l’Association des Bars du Québec, sous l’acronyme NABQ. Celle-ci a pour mission de promouvoir et de défendre les intérêts professionnels et économiques des entrepreneurs du secteur de la restauration détenant un permis de bar : bars, bistrots, clubs, pubs et tavernes. Son mandat est de sensibiliser les différents paliers gouvernementaux des principaux enjeux de l’industrie et de mettre de l’avant l’importance vitale de nos commerces dans l’économie locale et dans le tissu social québécois.

« Un vent nouveau souffle dans le secteur des bars du Québec depuis plusieurs années et c’est sous l’aile de la NABQ que plusieurs entrepreneurs de ce secteur de l’économie québécoise se regroupent aujourd’hui pour faire face aux enjeux de demain », mentionne dans un communiqué Pierre Thibault, président fondateur de la NABQ.

Par ailleurs, l’Association des micro-distilleries du Québec (AMDQ) et l’Association des distilleries artisanales du Québec (ADAQ) ont uni leurs forces pour une meilleure cohérence de l’industrie des spiritueux artisanaux du Québec en créant l’Union Québécoise des Microdistilleries (UQMD). Malgré une croissance historique, encore trop de distillateurs peinent à joindre les deux bouts.

D’une part, la majoration de la SAQ sur les ventes à la propriété prive les artisans de fonds importants qui pourraient autrement être réinvestis dans leurs entreprises. D’autre part, la réglementation datant de l’ère de la prohibition freine le plein développement de cette industrie naissante. L’UQMD estime qu’il faudra faire plus afin d’être compétitifs et ainsi mieux positionner le Québec sur les marchés internationaux en effervescence.

Jean-François Cloutier, président de l’AMDQ et copropriétaire de la Distillerie du St. Laurent, et Éric Lafrance, président de l’ADAQ et propriétaire du Domaine Lafrance, soulignent dans un communiqué que cette annonce confirme la volonté de l’industrie artisanale des spiritueux du Québec de travailler conjointement sur des projets rassembleurs telles que la certification des spiritueux 100 % québécois, la route des spiritueux et la réalisation du plan d’action de la filière des spiritueux, par exemple.

(D’après communiqués)

Mots-clés: Québec (province)
Aliments et boissons
Communiqués
Produits du terroir
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).