brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les aspirations des individus (travailleurs et consommateurs)

 
30 avril 2022 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

TRAVAILLEUR OU CONSOMMATEUR NOUS SOMMES ESSENTIELLEMENT LA MÊME PERSONNE

Il n’y a aucune dichotomie entre une personne qui travaille et une personne qui consomme, il s’agit essentiellement de la même personne avec ses désirs et ses aspirations professionnelles et personnelles.

C’est donc pour cette raison que tout ce qui est écrit sur cette page et sur les pages liées peut être utilisé aussi bien pour l’étude et la compréhension des clients (marketing externe) que pour l’étude et la compréhension des employés (marketing interne).

LA CAUSE PREMIÈRE DE TOUT CE QUI EXISTE [1]

Au point de départ de tout, il y a les désirs existentiels (également appelé les motivations essentielles et/ou les vérités humaines universelles).

Les 4 grands désirs existentiels sont :

Des désirs existentiels naissent les aspirations.

Les aspirations

Les aspirations des [personnes] sont une des trois parties constituantes du Profil des [personnes] développé et présenté par Osterwalder, Pigneur et al. (2015). Les deux autres parties constituantes sont les problèmes des [personnes] et les bénéfices recherchés par celles-ci.

Les aspirations sont ce que veulent les gens. Ce qu’ils essayent de réaliser ou d’obtenir (personnellement ou professionnellement) dans leur vie.

« Les aspirations des [personnes] décrivent ce que les [personnes] essayent d’accomplir dans leur domaine professionnel et dans leur vie, tel qu’ils l’expriment. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 9)

« Les aspirations décrivent ce que [les personnes] essaye de réaliser ou d’obtenir dans leur travail ou leur vie. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 12)

Par exemple

  • Paul aspire à devenir propriétaire de la plus importante entreprise de restauration alimentaire du Québec.
  • Paul entretient évidemment (en conformité avec ses 4 grands désirs existentiels) une multitude d’autres aspirations essentielles.
  • Il aspire, entre autres, à courir le marathon SSQ de Québec en octobre 2019.
  • Et, etc.

« Si nous n’avons aucune aspiration qui nous nourrisse, nous partons à la dérive. » — Thich Nhat Hanh (2016, p. 34)

« Nous sommes tellement occupés à faire “quelque chose” que nous prenons rarement le temps de regarder en profondeur pour écouter nos aspirations les plus profondes. » — Thich Nhat Hanh (2016, p. 34)

« [...] vous devez décider de votre aspiration la plus profonde. » — Thich Nhat Hanh (2016, p. 59)

Importance des aspirations

« Il est essentiel d’admettre que toutes les aspirations n’ont pas la même importance pour [les personnes]. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 13)

Les tâches existentielles qui en découlent

Les aspirations déterminent, en conséquence, ce que les gens font chaque jour c’est-à-dire les multiples tâches qu’ils accomplissent autant dans leur vie personnelle que professionnelle, dans le but de réaliser leurs désirs existentiels.

Par exemple :

  • Paul étudie actuellement à l’école de tourisme et d’hôtellerie du Collège Mérici à Québec.
  • Il travaille 20 heures par semaine comme plongeur dans un restaurant réputé de Québec.
  • Paul accomplit également une multitude d’autres tâches.
  • Il s’entraîne entre autres à la course à pied 5 jours sur 7 dans avec l’intention de courir le marathon SSQ de Québec en octobre 2019.
  • Paul mange chaque midi à la cafétéria du Collège (une boîte à lunch santé) qu’il a lui-même préparé avec des aliments biologiques qu’il a achetés, presque entièrement, chez avril, supermarché santé.
  • Et, etc.

Un truc à retenir

Pour identifier et comprendre les aspirations d’une personne et remonter ensuite jusqu’à ses désirs existentiels, il faut premièrement identifier et séquencer par ordre de priorité la multitude de tâches qu’elle s’efforce d’accomplir et de mener à bien.

Les besoins des personnes

Les besoins des personnes découlent/naissent de leurs aspirations et des multiples tâches qu’elles accomplissent tout au long de leur vie personnelle et professionnelle dans le but de satisfaire leurs 4 grands désirs existentiels.

Les problèmes des personnes

« Les problèmes des [personnes] décrivent tout ce qui ennuie [ces personnes] avant, pendant et après l’accomplissement d’une aspiration, ou ce qui les empêche simplement de réaliser une aspiration. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 14)

La gravité du problème

« Un problème peut-être très grave ou bénin, tout comme une aspiration peut être importante ou insignifiante pour [une personne]. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 14)

Les obstacles

« Ce sont des choses qui empêchent les [personnes] de commencer à réaliser une aspiration ou qui ralentissent (par ex., “je ne dispose pas de suffisamment de temps pour accomplir correctement cette aspiration” ou “aucune des solutions existantes n’est dans mes moyens”. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 14)

Les bénéfices recherchés par les individus

« Les bénéfices décrivent les résultats et les avantages que veulent [les personnes]. Certains sont requis, attendus ou désirés par les [personnes], tandis que d’autres les surprendraient. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

« Les bénéfices recouvrent l’utilité fonctionnelle, les bénéfices sociaux, les émotions positives et les économies de coûts. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

Les bénéfices requis

« Ce sont les bénéfices sans lesquels une solution ne marcherait pas. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

Les bénéfices attendus

« Ce sont les bénéfices relativement élémentaires que nous attendons d’une solution, même s’ils ne sont pas indispensables pour qu’elle fonctionne. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

Les bénéfices désirés

« Ce sont les bénéfices qui dépassent ce que nous attendons d’une solution, mais dont nous aimerions disposer si cela était possible. Ce sont généralement des bénéfices que les [personnes] mentionnerait si on leur posait la question. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

Les bénéfices inattendus

« Ce sont les bénéfices qui vont au-delà des attentes et des désirs des [personne]. Ils ne les mentionneraient pas si vous leur posiez la question. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

La pertinence des bénéfices recherchés

« Un bénéfice peut être perçu comme indispensable ou accessoire par les [personnes], tout comme un problème peut être perçu comme aigu ou bénin. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 16)

Les contextes

« […] le contexte dans lequel se trouve une personne modifie souvent la nature des aspirations qu’elle cherche à satisfaire. Par exemple, la clientèle d’un restaurant utilisera des critères très différents pour évaluer son expérience lors d’un déjeuner ou d’un dîner. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 56)

« Ajouter des éléments de contexte à vos profils clients si nécessaire. » — Osterwalder, Pigneur et al. (2015, p. 56)

À lire attentivement [2]

⇐ Le comportement des consommateurs (les acheteurs potentiels)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 19 août 2019.

Notes

[1Il n’y a aucune dichotomie entre une personne qui travaille et une personne qui consomme, il s’agit essentiellement de la même personne avec les mêmes désirs et les mêmes aspirations professionnelles et personnelles.

[2L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).