LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les Trois questions auxquelles doivent réfléchir les gens qui s’efforcent de progresser au travail

5 septembre 2019 - Par Christian Latour

LES TROIS QUESTIONS

Selon Clark, Hazen et Pigneur (2018), Trois questions capitales — qu’elles soient consciemment exprimées ou pas — sous-tendent les décisions des gens qui s’efforcent de progresser au travail. Elles couvrent l’univers des possibilités d’action en rapport avec les carrières.

  • Est-il temps de monter ?
  • Est-il temps de partir ?
  • Est-il temps d’adapter votre style ?

Est-il temps de monter ?

« Si vous aimez votre métier, votre organisation et votre rôle — et que vous voulez progresser — il est peut-être temps de monter. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Monter signifie progresser et pas nécessairement obtenir une promotion. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Tout le monde n’a pas la même définition du progrès. Pour certains, il peut signifier plus de responsabilités et un salaire plus élevé. Pour d’autres, ce sera un rôle plus satisfaisant, indépendamment de son rang hiérarchique ou de sa rémunération. « — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

Est-il temps de partir ?

« Si vous ne vous sentez plus à l’aise dans votre métier, votre organisation ou votre rôle, il est peut-être temps de partir. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Notez que partir peut signifier quitter une équipe ou un rôle (ou mettre fin à une relation hiérarchique) qui ne vous convient plus sans changer d’organisation pour autant. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Les dirigeants clairvoyants savent qu’on peut parler de départ sans déloyauté ; les vrais leaders veulent trouver l’endroit où les gens exerceront au mieux leur talent. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« D’abord, rappelez-vous que partir ne signifie pas nécessairement quitter l’organisation. Cela peut vouloir dire quitter un certain poste ou rattachement à un certain supérieur, ou quitter une équipe, pour une réaffectation plus en harmonie avec ses forces et ses faiblesses. Le départ ultime consistant bien entendu à quitter l’organisation pour de bon. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 134)

Est-il temps d’adapter votre style ?

« Si vous aimez votre métier, votre organisation et votre rôle — mais que vous ne progressez pas autant que vous le voudriez — il est peut-être temps de songer à adapter votre style. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Notez deux choses. Un, votre stagnation relève plus probablement de votre responsabilité que de celle de quelqu’un d’autre. Deux, le problème n’est peut-être pas dans la compétence. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Le style avec lequel vous fournissez de la valeur devrait alors être modulé pour mieux coller aux circonstances. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

« Repérer et réaliser un changement de style nécessaire requiert un retour d’information et des conseils de qualité (sur la manière de réaliser le travail). » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 130)

Cinq choses à retenir à propos des trois questions

« Un, tout le monde doit se poser les trois questions fréquemment. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

« [...] en tant que personne, on évolue en permanence, tout comme les marchés sur lesquels on travaille. Ce qui signifie qu’il faut régulièrement modifier son modèle économique personnel : adapter son style, rejoindre une autre équipe ou un autre patron, ou monter pour contribuer plus efficacement à la mission du groupe. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

« Deux, inutile cependant de poser les Trois questions chaque jour.
Elles ne comptent que pour ceux qui ressentent le besoin d’un changement professionnel — ou quand des forces externes l’exigent. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

« Trois, les dirigeants qui utilisent les Trois questions prouvent concrètement qu’ils se soucient de leur propre développement et de celui des autres. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

« Quatre, la démarche des trois questions légitimes le besoin, chez le dirigeant comme chez le subordonné, d’aborder ouvertement le choix entre monter, bouger et adapter son style. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

« Cinq, les Trois questions facilitent des conversations difficiles relatives au travail. » — Clark, Hazen et Pigneur (2018, p. 131)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour

La première version de ce texte a été mise en ligne le 19 août 2019.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.