brightness_4
 

LE COMMERCE DU TOURISME, DE L’HÔTELLERIE ET DE LA RESTAURATION

Les TRANSACTIONS avec l’extérieur de l’unité de gestion 😎

 
8 octobre 2023 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LES TRANSACTION AVEC L’EXTÉRIEUR DE L’UNITÉ DE GESTION [1] [2]

La transaction est la manifestation externe de l’action.

Le gestionnaire « brasse des affaires » avec l’extérieur, avec des fournisseurs, mais également avec d’autres gestionnaires à l’intérieur de l’organisation, mais en dehors de son unité.

Le rôle de transaction comporte deux grandes composantes : la formation de coalition autour d’enjeux précis (ou encore, la mobilisation de soutien), puis l’amalgamation de ces coalitions et des réseaux établis pour la conduite de négociations (Mintzberg, 2010, p. 107).

Bon nombre d’actions nécessitent la transaction : par exemple, le fait de mettre un projet en chantier requiert généralement beaucoup de négociations avec les fournisseurs, les clients, les partenaires, les représentants du gouvernement, etc. (Mintzberg, 2010, p. 107).

Les cadres intermédiaires vivent un grand stress par rapport aux multiples négociations qu’ils doivent constamment mener.

À titre de figure de proue, le gestionnaire donne plus de crédibilité aux négociations ; à titre de centre nerveux, il apporte de l’information qui pèse dans la balance ; à titre de distributeur, il fournit les ressources nécessaires en temps réel.

Selon le professeur Mintzberg, le gestionnaire qui ne signe pas d’ententes et qui ne sait pas de quoi il en retourne peut être incapable de prendre des décisions avisées et d’élaborer des stratégies solides.

Nous n’avons pas besoin de gestionnaires qui ne concluent jamais d’ententes ni de gestionnaires qui ne font que ça (Mintzberg, 2010, p. 108).

CONCLUSION

En conclusion, selon le professeur Mintzberg (2010, p. 108), le mot « action » doit être connecté à l’univers des gens, qui doit à son tour être relié au monde de l’information.


⬅️ Les 8 rôles associés au rôle de gestionnaire... selon le professeur Henry Mintzberg

⬅️ La page : HENRY MINTZBERG


MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour


Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA


Notes

[1Le gestionnaire peut être responsable de l’organisation dans son ensemble ou d’une partie identifiable de celle-ci que le professeur Mintzberg appelle « unité ».

Il y a donc toujours dans une organisation un premier gestionnaire (le grand patron) ainsi que des gestionnaires de niveaux intermédiaires.

Les gestionnaires/propriétaires d’une entreprise de restauration alimentaire sont censés adopter une perspective à long terme et avoir une vue d’ensemble ; quant aux gestionnaires intermédiaires (responsable de l’administration, gérant, chef de cuisine, maître d’hôtel, sommelier, et, etc.), ils s’occupent normalement de problématiques plus circonscrites, plus immédiates.

Les unités sont souvent au service des activités clés que l’on retrouve dans les meilleures entreprises de restauration alimentaire.

[2La gestion sur le plan de l’action… les rôles 7 et 8

Sur le plan de l’action, le gestionnaire agit (à l’intérieur de l’unité) et négocie (vers l’extérieur de l’unité).

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #15
-0.47 %arrow_drop_down
0.16 %arrow_drop_up
-2.73 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici