Les Lauriers : « Un gala pour remercier ceux qui œuvrent en coulisses »

 
7 novembre 2017 | Par Katherine Boisvert

« La musique a ses Félix, la télé a ses Gémeaux, la gastronomie aura bientôt ses Lauriers ! » Christine Plante, critique gastronomique et animatrice, cache difficilement sa joie et son enthousiasme. Son projet de gala, qui se tiendra au printemps prochain, récompensera les artisans de la gastronomie québécoise.

La conceptrice et directrice générale des Lauriers espère faire de ce gala un événement incontournable. « La gastronomie québécoise est un domaine en ébullition, souligne Christine Plante. C’est une industrie qui s’est beaucoup développée. Créer un gala va permettre de la faire reconnaître et de parler de ses enjeux une fois par année. »

Ricardo Larrivée est l’ambassadeur de ce gala qui récompensera différents professionnels de l’industrie, de la ferme jusqu’à la table. Des prix seront remis dans 15 catégories : chef de l’année, révélation, sommelier, mixologue, producteur, artisan, chef pâtissier, food truck de l’année... « Nous sommes habitués de parler des chefs et des restaurateurs connus. Si nous voulons faire une comparaison avec les Oscars, les chefs correspondent aux acteurs : ce sont eux qui sont sous les feux de la rampe, décrit Christine Plante. Les Lauriers seront l’occasion de dire merci et bravo à ceux qui travaillent dans les coulisses. »

Les lauréats seront choisis par une brigade de 500 professionnels de toutes les disciplines du monde de la gastronomie. « Nous avons un souci de représentativité des différents métiers mais également des différentes régions de la province, détaille la directrice générale des Lauriers. Nous voulons également représenter la diversité culturelle et avoir un équilibre hommes-femmes. » Un jury de sept membres et de trois spécialistes en sommellerie, qui sera tenu secret jusqu’à la remise des prix, permettra de contrebalancer le sondage, précise Christine Plante. Le grand public pourra également voter pour ses coups de cœur grâce à la catégorie « Laurier du public ».

Le soir du gala, les personnalités et les médias seront invités à un tapis rouge, un événement qui se voudra très glamour. « C’est important de donner un côté glam et artistique aux Lauriers. Pour nous, c’est nécessaire de présenter la gastronomie comme une industrie culturelle et de montrer que c’est un vecteur de notre culture et de notre identité, au même titre que les films et la musique », souligne Christine Plante.

Les mises en candidature auront lieu à compter de janvier. D’ici là, les professionnels de l’industrie peuvent s’inscrire afin de devenir membres de la brigade.

Pour suivre Les Lauriers :

Mots-clés: Québec (province)
06 Montréal
Palmarès / Classements
Produits du terroir
Chefs
Entrevue
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).