LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les 6 parties de base de l’organisation... selon Henry Mintzberg

10 juillet 2019 - Par Christian Latour

LES SIX PARTIES DE BASE DE L’ORGANISATION [1]

1 — Le centre opérationnel

À la base de toute organisation, on trouve ses opérateurs, c’est-à-dire ceux qui effectuent le travail de base de produire les biens ou de délivrer les services.

Ces opérateurs (hommes et/ou femmes) constituent ce que Mintzberg appelle le centre opérationnel de l’organisation.

2 — Le sommet stratégique

Selon Mintzberg, il n’y a pas une organisation, même parmi les plus simples, qui ne requiert au moins un manager à plein temps pour occuper, ce qu’il appelle, le sommet stratégique.

C’est à partir du sommet stratégique qu’il est possible d’avoir une vue d’ensemble du système.

3 — La ligne hiérarchique

Lorsque l’organisation grandit, elle a alors besoin de plus de managers — et dans ce cas non seulement des managers pour superviser les opérateurs, mais aussi des managers pour superviser les managers. Une ligne hiérarchique se trouve ainsi constituée, c’est-à-dire une hiérarchie d’autorité entre le centre opérationnel et le sommet stratégique.

4 — La technostructure

Au fur et à mesure que l’organisation devient plus complexe, elle réclame encore un nouveau groupe de spécialistes, que Mintzberg appelle les analystes. Eux aussi remplissent des tâches administratives — planifier et contrôler le travail des autres —, mais d’une nature différente, que recouvre souvent le vocable de « staff ». Ces analystes forment ce que Mintzberg appelle la technostructure, cette dernière se situant en dehors de la ligne d’autorité hiérarchique.

5 — Le support logistique

Selon Mintzberg, un grand nombre d’organisations ajoutent encore des unités de staff d’un type différent, afin de fournir différents services internes qui peuvent aller d’une cafétéria ou d’un service postal à un conseil juridique ou à un département de relations publiques et, etc.

Mintzberg appelle ces unités et la partie de l’organisation qu’elles constituent le staff de support logistique.

6 — L’idéologie

Selon Mintzberg, chaque organisation active est finalement composée d’une sixième partie qu’il appelle idéologie (ce terme est l’équivalent du terme « culture » qui est très populaire dans la littérature spécialisée).

L’idéologie selon Mintzberg se nourrit des traditions et des croyances d’une organisation ; c’est ce qui la distingue d’une autre organisation et c’est aussi ce qui lui insuffle une certaine existence à travers le squelette de sa structure.

L’idéologie est représentée sous la forme d’un halo qui entoure le système entier.

Constat

Tous ces hommes et ces femmes qui travaillent à l’intérieur de l’organisation soit pour prendre ses décisions soit pour mettre en œuvre ses actions — employés à plein temps ou, dans quelques cas, volontaires — sont, selon Mintzberg des détenteurs d’influence qui forment tous ensemble une coalition interne.

Chaque organisation possède une composition (les six parties de base) et une coalition interne qui lui sont propres, ce qui, en conséquence, la rend unique.

À lire attentivement [2]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

La première version de ce texte a été mise en ligne le 2 mars 2016.

Notes

[1Mintzberg, Henry. (1990, p. 154-155). Le management — voyage au centre des organisations. Paris : Les Éditions d’organisation.

[2L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.