Le miel : quand je sucre, je mielle...

5 décembre 2005

Le miel canadien est renommé dans le monde entier pour sa très grande qualité. Nous exportons dans plus de vingt-cinq pays entre le tiers et la moitié de notre production annuelle.

Au Canada, une ruche produit en général deux fois plus de miel que la moyenne mondiale. Le pays se classe au sixième rang des pays producteurs de miel. Les étés longs et ensoleillés des prairies canadiennes assurent aux abeilles l’accès à de vastes étendues de canola, de trèfle et de luzerne qu’elles butinent pour élaborer un miel blanc et doux, très apprécié pour son bon goût [4].

En 2004, on estimait à 190 le nombre d’apiculteurs au Québec [5] et à 25 000 le nombre de colonies d’abeilles. La production totale de miel, pour sa part, représente 1 505 000 livres, soit 682 tonnes métriques [6].

Le miel se distingue principalement du sucre raffiné par son contenu élevé en fructose (sucre des fruits) qui le rend plus facile à assimiler ; le miel a un pouvoir sucrant plus élevé, ce qui permet de réduire de 15 % les calories assimilées. Plus un miel contient de fructose, moins il cristallise, c’est un miel liquide, limpide et fluide. Plus un miel contient de glucose, plus il cristallise et plus sa consistance est épaisse. La cristallisation est un phénomène naturel et complexe qui intervient à plus ou moins long terme, mais elle n’altère en rien les propriétés du miel (gustatives ou autres). Certains grands connaisseurs en produits alimentaires comparent les miels aux grands crus de vins. La saveur, la couleur et la viscosité du miel varient en règle générale selon l’origine florale. Par ailleurs, plus le miel serait foncé, plus sa saveur serait prononcée.

La conservation

Grâce à son pouvoir hygroscopique, le miel retient l’humidité, il prolonge donc la durée de conservation des pâtisseries et il ne permet pas à d’éventuelles bactéries de proliférer ou même de survivre ; ceci est dû à sa forte concentration en sucre et à des substances inhibitrices qu’il contient naturellement.

Le miel artisanal

Les miels commerciaux sont en général pasteurisés. On les pasteurise pour ralentir le processus naturel de cristallisation et aussi pour détruire toute levure naturelle qui pourrait causer la fermentation du produit. Cependant, il ne peut y avoir fermentation si la teneur en eau du miel est basse. Le miel non pasteurisé est parfaitement sécuritaire et tout aussi bon.

L’hydromel

L’hydromel est au miel ce que le vin est au raisin. Il consiste en une fermentation de miel dilué dans l’eau, auquel on a ajouté des éléments minéraux et des levures à vins. La fermentation dure environ un mois et le vieillissement a une durée moyenne de trois mois à deux ans. Il existe plusieurs variétés d’hydromels, du sec au sucré, à chacun sa préférence. N’hésitez pas à utiliser l’hydromel en cuisine ou à l’offrir comme boisson...

Clins d’oeil :

L’Économusée de l’abeille à Château-Richer vous emmène à la découverte fascinante de l’utilisation du miel chez les peuples anciens, de la domestication de l’abeille, de l’évolution des techniques apicoles d’hier à aujourd’hui, des miels du monde, et une boutique vous offre différents produits.
www.musee-abeille.com

Gourmet Québec est le marché virtuel de l’agro-alimentaire des régions du Québec. Le Portail développé par Les Tables de concertation agroalimentaire du Québec vise à faciliter la commercialisation des produits et services du secteur auprès du grand public.
www.gourmetquebec.com

Section affaires
www.agrisaveurs.com.

Conseils pour remplacer le sucre par du miel :

  • Remplacer 1 tasse de sucre par 2 / 3 de tasse de miel
  • Réduire la température du four de 25 °F (15 °C) pour les pâtisseries
  • Réduire de 1 /4 de tasse les ingrédients liquides pour chaque tasse de miel

Cuisinez avec le miel...

  • Pour éviter que le miel ne colle aux ustensiles, enduisez-les d’un peu d’huile végétale
  • Si une recette demande de l’huile et du miel, mesurez d’abord l’huile
  • Le miel se mesure plus facilement quand il est tiède
  • Le miel aromatise bien les sauces aigres-douces et certaines viandes lors de la cuisson
  • Le miel est excellent pour mariner les viandes
  • Le miel est délicieux avec des coulis à base de petits fruits
  • Le miel glace très bien les carottes, les courges et le jambon
  • Un peu de miel ajouté au yogourt nature, voilà un dessert nouvelle tendance
  • Offrez du miel avec les céréales et les fruits

Dans cette édition

La comptabilisation de vos activités selon le Système uniforme des comptes pour restaurants
La nouvelle restauration pour les personnes âgées
Le gentil client qui ne se plaint jamais... le connaissez-vous ?
La satisfaction des clients est-elle un gage de loyauté ?
Vous souvenez-vous ?
Cahier Arts de la table et décoration
Nelson Théberge, un sage de l’hôtellerie
Courtepaille
Joie de Vivre Hospitality - Californie
Un environnement coloré pour plus de sécurité ?



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.