LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Le marketing... une nécessité pour réussir dans le commerce de la restauration alimentaire

L’activité marketing est une des 9 activités clés des entreprises de restauration alimentaire.

16 octobre 2010 - Par Christian Latour

Le marketing demeure encore aujourd’hui, malheureusement, une « discipline » assez peu utilisée par les restaurateurs. Deux idées dominent bien souvent les pratiques commerciales de plusieurs restaurateurs. Certains pensent qu’un restaurant peut réussir en misant uniquement sur un bon chef. Pour d’autres, la réussite ne peut être qu’une question de bas prix.

Agrandissez votre champ de vision

Plusieurs restaurateurs continuent encore aujourd’hui à chercher des solutions uniquement à l’intérieur de leur restaurant. « Comment faire la cour à mon chef ? Comment réduire mes coûts ? » S’il suffisait de répondre à ces questions pour faire de bonnes affaires, les histoires à succès se multiplieraient et pourtant comme vous le savez, ce n’est pas le cas.

Concentrez-vous sur les désirs, les besoins et les attentes des consommateurs

Encore aujourd’hui, beaucoup de gens se lancent dans le commerce de la restauration alimentaire en croyant à tort que c’est un métier que tout le monde peut faire. L’histoire de la restauration alimentaire compte un certain nombre d’expériences désastreuses de gens qui sont entrés dans notre industrie avec, comme seule préparation leur rêve personnel… sans aucune connaissance des désirs, besoins et attentes des consommateurs.

Un préalable pour la réussite dans le commerce de la restauration alimentaire

Une entreprise ne peut réussir uniquement que si elle est justifiée. Une entreprise n’est justifiée que si elle permet de maximiser la plus grande somme de retombées positives pour le plus grand nombre possible de personnes. Elle est justifiée uniquement si elle contribue à améliorer la condition existentielle d’un certain nombre d’individus. En pratique, cela veut tout simplement dire : oubliez vos rêves et pensez plutôt à ce que désirent les consommateurs.

La satisfaction des consommateurs

Il y a une discipline qui s’intéresse à la satisfaction des consommateurs : le marketing.

Le marketing par définition englobe l’ensemble des pratiques visant à satisfaire les besoins des consommateurs.

Le marketing englobe l’ensemble des activités qui consistent à faire parvenir l’offre (produits-services-expériences) appropriée, aux personnes appropriées, à l’endroit approprié, aux moments appropriés, aux prix appropriés, avec les moyens de communication marketing appropriés.

Le but ultime du marketing est d’identifier les désirs, les besoins et les attentes des consommateurs et de produire pour eux les satisfactions désirées tout en assurant la rentabilité de l’entreprise. La satisfaction des consommateurs nécessite, bien sûr, de prendre des décisions. Celles-ci ont été regroupées à l’intérieur d’un modèle que Philip Kotler a appelé le mix marketing.

Philip Kotler, le gourou du marketing, a défini le mix marketing comme étant « l’amalgame particulier de variables contrôlables qu’une entreprise utilise pour atteindre ses objectifs dans son ou ses marchés cibles ».

Voici donc ces variables contrôlables sur lesquelles vous devez intervenir (prendre des décisions) dans le but de satisfaire vos clients cibles :

VOTRE CLIENTÈLE CIBLE

Vous devez premièrement choisir :

1 — les clients cibles avec qui vous désirez faire des affaires ;

LA LISTE DES PRODUITS, SERVICES ET AUTRES CRÉATEURS DE VALEUR QUE VOUS VOULEZ OFFRIR À VOS CLIENTS CIBLES

Vous devez ensuite choisir :

2 — les clients types que vous voulez utiliser pour attirer les clients cibles de votre entreprise ;
3 — la partie visible de votre organisation interne que vous désirez montrer à vos publics cibles (histoire, raison d’être, équipe, valeurs, vision, mission, implication sociale, et, etc.) ;
4 — les emplacements sur terre et/ou sur Internet où vous désirez entrer en contact avec vos clients cibles pour communiquer, transiger et délivrer votre offre ;
5 — le nombre de places disponibles pour vos clients cibles ;
6 — les heures d’affaires que vous désirez offrir à vos clients cibles ;
7 — l’offre nourriture que vous désirez offrir à vos clients cibles (votre carte nourriture et les menus qui en découlent) ;
8 — l’offre boisson que vous désirez offrir à vos clients cibles (votre carte boisson et les menus qui en découlent) ;
9 — la durée standard de la prestation que vous désirez offrir à vos clients cibles (vitesse d’exécution [préparation, service, et, etc.]) [1] ;
10 — les produits et services complémentaires que vous désirez offrir à vos clients cibles ;
11 — les supports physiques (infrastructure, mobiliers, équipements, et, etc.) que vous avez décidé d’utiliser pour faire ce que vous avez à faire dans le but d’attirer, de séduire et de satisfaire vos clients cibles ;

12 — le niveau de compétence et de visibilité de votre chef et de son équipe que vous désirez offrir à vos clients cibles ;
13 — le niveau de qualités et de compétences de votre personnel de contact que vous désirez offrir à vos clients cibles ; 

14 — le niveau de qualité et de compétence du maître amphitryon que vous désirez offrir à vos clients cibles ;
15 — la communication marketing que vous désirez mettre en place pour informer, attirer et satisfaire vos clients cibles ;
16 — les mouvements planifiés que vous désirez mettre en place pour attirer, séduire et satisfaire vos clients cibles ;
17 - les processus de services que vous voulez offrir à vos clients cibles [2] ;
18 — l’ambiance que vous désirez installer dans le but d’attirer, de séduire et de satisfaire vos clients cibles ;
19 — les prix stratégiques que vous désirez offrir dans le but d’attirer, de séduire et de satisfaire vos clients cibles.
20 — et, etc.

Chacune des composantes de votre mix marketing (votre proposition de valeur) incorpore de facto un ensemble de sous-composantes.

Le premier et le plus essentiel de vos devoirs de restaurateur est de satisfaire les clients avec lesquels vous avez décidé de faire des affaires.

« Il y a une énigme dans le marketing : c’est l’une des plus vieilles activités de l’homme, mais on le considère aujourd’hui comme la discipline la plus récente de la gestion des entreprises. » — Michel Baker (1996)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1« La vitesse de livraison est souvent aussi importante que les produits et services eux-mêmes. » — Kotler et al. (2017, p. 122)

[2Un processus de service définit clairement, pour chaque interaction avec un client — par exemple une demande de soumission, une réservation, l’accueil, une commande en salle, une livraison à domicile, la facturation et l’encaissement, et, etc. — chaque étape menant à la prestation du service en précisant les résultats recherchés, le rôle de chaque employé concerné, les gestes qu’ils doivent faire, les mots qu’ils doivent utiliser, les équipements, outils ou autres ressources qu’ils doivent ou qu’ils peuvent employer, les délais qu’ils doivent respecter, et, etc.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.